Deschamps se prive de Nasri pour jouer l'Espagne

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Samir Nasri avec l'équipe de France contre le Suède lors du dernier Euro.
Samir Nasri avec l'équipe de France contre le Suède lors du dernier Euro.[FRANCK FIFE / AFP]

Samir Nasri ne figure pas dans la liste donnée par Didier Deschamps pour affronter avec les Bleus le Japon en amical le 12 octobre et l'Espagne, quatre jours plus tard, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2014 au Brésil.

 

La liste complète des 23 Bleus :

 

Gardiens : Landreau, Lloris, Mandanda.

Le trio de gardiens sous l'ère Deschamps reste inchangé même si Landreau et Mandanda ne sont pas dans la forme de leur vie et que Lloris joue peu avec son nouveau club de Tottenham. Un poste qui manque de postulants sérieux pour venir bousculer la hiérarchie.

 

Défenseurs : Clichy, Evra, Yanga-Mbiwa, Sakho, Koscielny, Debuchy, Jallet, Rami.

Du classique sur l'aile gauche où Clichy et Evra sont en concurrence pour entrer dans le 11 type. Yanga-Mbiwa sera suspendu contre l'Espagne. Sakho doit lui confirmer sa bonne passe avec le PSG. A droite, Debuchy part avec une longueur d'avance sur le capitaine parisien Christophe Jallet pour une place de titulaire.

 

Milieux de terrain : Cabaye, Valbuena, Gonalons, Capoue, Matuidi, L.Diarra, M.Sissoko.

Sa suspension post-Euro 2012 est terminée. Pourtant, le sélectionneur des Bleus n'a pas jugé bon de retenir Samir Nasri dans le groupe des Bleus. Mavuba et Diaby, deux joueurs en verve ces derniers temps sous le maillot tricolore, sont blessés et donc indisponibles. Lassana Diarra signe son retour avec l'Equipe de France.

 

Attaquants : Ribéry, Benzema, Giroud, Gomis, Ménez.

Comment se passer de Benzema auteur d'un nouveau but somptueux contre l'Ajax Amsterdam avec le Real Madrid mercredi soir en Ligue des Champions ? Face à l'Espagne, Deschamps pourrait décider de l'associer à Olivier Giroud dont le jeu de tête tout en déviation a fait des merveilles avec Arsenal contre l'Olympiakos.

 

L'actu foot sur DirectMatin.fr :

Barça-Real, OM-PSG : du clasico à gogo