Un journaliste interrompt Obama et le fait sortir de ses gonds

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Barack Obama dans la roseraie de la Maison Blanche le 15 juin 2012[AFP]

Un journaliste du Daily Caller, une publication américaine conservatrice a, fait rarissime, interrompu vendredi Barack Obama en plein discours sur la fin des expulsions des jeunes sans-papiers et réussi à faire sortir le président américain de ses gonds.

Le journaliste Neil Munro a bruyamment exprimé son mécontentement quant à la mesure annoncée par le président, alors que ce dernier expliquait dans un discours qu'il comptait mettre fin aux expulsions de mineurs arrivés sur le territoire américain avant l'âge de 16 ans.

"Excusez-moi, Monsieur. Nous n'en sommes pas encore aux questions, Monsieur", lui a répondu Barack Obama. M. Munro a alors demandé au président s'il comptait répondre aux questions des journalistes, ce à quoi M. Obama lui a rétorqué: "Pas pendant que je parle".

Sur sa lancée, le journaliste a encore crié quelque chose depuis le fond de la roseraie de la Maison Blanche, où se déroulait le discours. Barack Obama, manifestement très contrarié, lui a lancé: "Je ne voulais pas d'altercation. Je ne fais que répondre à votre question".

Il est rarissime que le président des Etats-Unis soit interrompu lorsqu'il prononce un discours dans un cadre si formel. Les journalistes attendent qu'il ait fini de parler pour lui poser des question