Pierre Ménès : Benzema chantera ou pas ?

Par Pierre Ménès, chroniqueur de Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Karim Benzema avant le match contre l'Allemagne, le 6 février 2013 au Stade de France.[FRANCK FIFE / AFP]

Dans la série (interminable) des «polémiques qui ne servent à rien», voici le retour de la revanche de «l’affaire de la Marseillaise» avec son héros favori : Karim Benzema.

Il a suffi d’une interview donnée par «l’accusé» à Luis Fernandez sur RMC, au milieu de la semaine, pour la voir repartir de plus belle. L’attaquant madrilène y a évoqué son refus de chanter l’hymne national avant les rencontres de l’équipe de France et, pour beaucoup, c’est un crime affreux comparé à nos si merveilleux rugbymen, qui sont toujours parfaits en toutes circonstances.

 

Ni Platini ni Zidane ne chantaient la Marseillaise

Les réactions ne se sont donc pas fait attendre, avec en tête, évidemment, le Front national qui, en grand spécialiste du sport, a tout bonnement réclamé l’exclusion de l’ancien Lyonnais de notre chère sélection française. Rien que ça.

Loin de moi l’idée de vouloir porter cette histoire à un niveau politique. Mais un pays où l’on oblige un citoyen à chanter l’hymne national, ça s’appelle la Corée du Nord. Une dictature, pour faire plus simple.

En son temps, Michel Platini n’aimait pas le côté guerrier des paroles de la Marseillaise et ne l’a jamais chantée lui non plus. Pareil pour Zinedine Zidane. Et ils n’ont jamais eu le droit à ce genre de procès d’intention. Alors là, on va me rétorquer : «Oui, mais eux, c’étaient des stars de l’équipe.»

 

Ne pas confondre patriotisme et niveau de jeu

Et c’est bien ça, le problème. Si Karim Benzema marquait deux buts par match avec le maillot des Bleus sur les épaules, il pourrait danser La Paimpolaise et tout le monde trouverait ça formidable. Confondre volontairement toute notion de patriotisme – ou plutôt d’absence de patriotisme – et niveau de jeu est à la fois injuste, malhonnête intellectuellement, et surtout parfaitement inutile.

Tout ce qu’on demande, c’est que Karim Benzema joue enfin à son vrai niveau en équipe de France. Même aphone.

 

18.000 euros d’amende pour Benzema  

Benzema sportif français le mieux payé devant Parker et Ribéry