L'avion de chasse le plus cher au monde ne peut pas voler par mauvais temps

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Un avion F-35B se pose sur un porte-avions américain, en octobre 2011[Marine américaine/AFP/Archives]

C'est le chasseur-bombardier de tous les superlatifs : le plus furtif, le plus polyvalent au monde... Et aussi le plus cher. Mais selon la presse britannique, l'avion de combat américain Joint Strike Fighter F-35 présente un inconvénient de taille : il ne peut pas décoller par mauvais temps.

A en croire The Daily Telegraph, son réservoir de kérosène serait en effet susceptible d'exploser s'il venait à être touché par la foudre

Un défaut gênant, surtout lorsqu'on sait que pour êtres déclarés aptes au vol, tous les avions doivent pouvoir encaisser les effets directs ou indirects du foudroiement. On se souvient par exemple de l'appareil de François Hollande, qui à l'occasion de son premier déplacement présidentiel, en mai 2012, avait bien été touché par les éclairs, mais pas endommagé.

Le JSF F-35, de l'industriel américain Lockheed Martin, est pourtant l'avion de combat le plus cher au monde : 179 millions d'euros l'exemplaire. La Royal Air Force (Grande-Bretagne) a déjà commandé 48 bombardiers de ce type : un choix d'ailleurs déploré par Paris. La défense américaine a quant à elle prévu d'en acheter 2.500 au total.

Cet appareil, qui fait l'objet de beaucoup de critiques depuis son lancement, en 2001, ne devrait pas être opérationnel avant 2018. 

 

> En vidéo : le premier vol du premier exemplaire britannique du F.35

 

Et toujours sur DirectMatin.fr :

Le Neuron, le drone futuriste "made in France"

Les retards et surcoûts du F-35 loin d'être furtifs

Paris regrette le choix de Londres de l'avion de combat F-35B