Quand des contrôleurs aériens s'endorment

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Un Boeing 737 de la compagnie China Eastern Airlines a été contraint le mois de dernier à tourner en l'air pendant une douzaine de minutes avant d'atterrir à l'aéroport de Wunan faute de contact avec les contrôleurs aériens de qui s'étaient endormis.[Wiki Commons / Howchou]

Un Boeing 737 de la compagnie China Eastern Airlines a été contraint le mois de dernier à tourner en l'air pendant une douzaine de minutes avant d'atterrir à l'aéroport de Wunan faute de contact avec les contrôleurs aériens qui s'étaient endormis.

 

L'information a été rapportée par des médias chinois et reprise par le Parisien. Alors qu'un avion de la compagnie China Eastern Airlines, qui venait de l'île tropicale de Hainan était sur le point d'atterrir à l'aéroport de Wunan le mois dernier, celui-ci a été  obligé de tourner en l'air pendant une douzaine de minutes.

La cause ? Deux contrôleurs aériens en permanence au moment des faits s'étaient assoupis malgré de nombreux appels restés sans réponse. Après de longues minutes d'attente, le contact a finalement été établi et l'avion a pu atterrir sans encombre.

 

Colère des internautes

Relayés par les médias chinois, l'affaire a suscité un tollé sur Twitter où de nombreux internautes chinois ont exprimé leur vive indignation.

«C'est une tâche harassante, mais il est inexcusable de s'endormir en plein travail. La vie de centaines de gens dépend de ces types dans leurs tours de contrôle», a commenté notamment un usager de Weibo, l'équivalent chinois de Twitter.