Perles et traits d'humour : quand les politiques deviennent comiques

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Nadine Morano
Nadine Morano, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, en février 2012 à Blagnac.[PASCAL PAVANI / AFP]

Lundi, le jury du prix « Press club, humour et politique » a dévoilé la troisième sélection des meilleures phrases politiques collectées depuis le mois d’avril dernier.

Cette année, le Press Club de France remettra son dixième prix, récompensant ainsi l’auteur de la phrase la plus hilarante de l’année, qu’il s’agisse indistinctement d’humour volontaire ou involontaire. La troisième sélection du jury, présidé par Jean Miot, a été dévoilée lundi. Une quatrième sélection aura lieu en septembre avant la remise du Prix 2012.

Les phrases et hommes politiques retenus pour cette troisième sélection sont :

  • Pierre Charon, sénateur de Paris : « Eva Joly, c’est un pour tous, tous pour un et deux pour cent. »
  • François Goulard, président du Conseil général du Morbihan : « Etre ancien ministre, c’est s’asseoir à l’arrière d’une voiture et s’apercevoir qu’elle ne démarre pas. »
  • Nadine Morano, ancienne ministre : « Me faire passer pour quelqu’un de raciste, je trouve cela choquant…. Ma meilleure amie est Tchadienne, donc plus noire qu’une Arabe. »
  • Thierry Mandon, nouveau député PS de l’Essonne, qui a battu le député sortant Georges Tron : « Ca lui fera les pieds ! »
  • Philippe Poutou, ancien candidat NPA à la présidentielle : « Je n’ai pas l’habitude d’être seul : on arrive chez le patron en groupe, on séquestre en groupe. »
  • Une Raffarinade, prononcée entre les deux tours de la présidentielle : « La gravité de la crise, c’est la crise de la gravité. »
  • Le jury a tenu à saluer le Premier ministre David Cameron pour son humour très britannique : « Quand la France instituera un taux de 75% pour la tranche supérieure de l’impôt sur le revenu, nous déroulerons le tapis rouge aux entreprises françaises. »

Retrouvez la dernière sélection du prix "Press club, humour et politique"