Une députée PS veut supprimer l'appellation "école maternelle"

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Sandrine Mazetier à l'Assemblée nationale, le 29 Septembre 2010 (image d'illustration)[BORIS HORVAT / AFP]

Sandrine Mazetier veut débaptiser l'école maternelle. A en croire la députée PS, cette terminologie relève du sexisme lexical : elle s'appuie sur le stéréotype selon lequel l'éducation des enfants serait une spécificité féminine. 

L'élue du 12ème arrondissement de Paris l'a réaffirmé ce matin sur RTL :  la maternelle est "une école, pas un lieu de soin, de maternage : c'est un lieu d'apprentissage". Elle veut donc changer appellation "école maternelle" afin de "neutraliser la charge affective maternante du mot maternelle". 

"La responsabilité de l'éducation des enfants est partagée entre les parents et n'est pas la spécificité des femmes", a-t-elle argumenté sur les ondes. 

 

Quelles propositions ?

Le 18 décembre 2012, Sandrine Mazetier avait formellement saisi le gouvernement. Dans une question écrite publiée au Journal Officiel, elle attirait l'attention du ministre de l'éducation Vincent Peillon sur ce sujet... Sans oublier de formuler ses propositions : «l'école maternelle pourrait être rebaptisée ''première école'', ou encore ''école élémentaire'' si l'école couramment appelée primaire destinée aux 6-11 ans prenait officiellement le nom d'école primaire».

Mais pour l'instant, cette idée n'a ni été reprise par Vincent Peillon, ni par Najat Vallaud Belkacem, chargée d'appliquer des mesures favorisant la parité, notamment en luttant contre les stéréotypes à l'écoles.

 

#JeParleLeMazetier

Depuis ce matin et l'intervention médiatique de Sandrine Mazetier, la twittosphère s'en donne à coeur joie. Les internautes parodient les propositions de la parlementaire en prétendant "parler le Mazetier". Vendredi, au milieu de l'après-midi, le hashtag #JeParleLeMazetier était en tête des tendances Twitter : les fameux "Trending Topics".  

 

Et aussi sur DirectMatin.fr : 

La scolarité des moins de 3 ans relancée

La maternelle dès 2 ans, l'école de la vie