Le web devient le plus grand cimetière de France

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Le cimetière du Père Lachaise, à Paris.[ARCHIVES AFP]

La révolution data s'aventure dans des niches parmi les plus improbables. Le site cimetieres-de-france.fr, cofinancé par la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services) dans le cadre du volet numérique du plan de relance, n'envisage rien de moins que de répertorier l'intégralité des sépultures des 40 000 cimetières Français.

Sur le papier, le site cimetieres-de-France.fr peut paraître morbide. Recenser toutes les sépultures de France et mettre en ligne toutes les informations qui s'y rapportent. Mais en pratique, c'est un nouveau service qui va faciliter la vie des particuliers, des férus de généalogie… mais aussi des communes.

Au 15 novembre, ce site financé à 45% par le fameux plan de relance dans son volet numérique, met à disposition gratuitement l'inventaire complet de 2 071 cimetières en France, soit 501 560 sépultures… ce qui représente tout de même 1,7 million de défunts.

Pour les particuliers et les familles, ce site pourrait devenir une pépite à condition que toutes les communes de France, gestionnaires des cimetières, partagent leurs informations.

On peut rechercher un défunt, le localiser, s'informer sur les démarches administratives à effectuer, savoir s'il reste de la place dans le caveau familial, faire entretenir une tombe à distance, mais aussi s'adonner au tourisme funéraire en localisant les plus beaux sites.

 

Un outil de choix pour les généalogistes amateurs

Pour l'heure, plusieurs centaines de communes ont confié l'inventaire de leur cimetière à Elabor, la PME bourguignonne qui a remporté l'appel d'offre de 700 000 euros pour cette plateforme numérique.

Toutes les sépultures sont donc encore loin d'être toutes répertoriés. Mais à terme, si toutes jouent le jeu, cimetieres-de-France.fr pourrait devenir un formidable outil pour le million de passionnés de généalogie Français, mais aussi les historiens qui verraient leurs recherches grandement facilitées.

Le site propose également un logiciel de gestion des cimetières à l'attention des communes. Une collectivité locale adhérente peut ainsi connaître en temps réel ses disponibilités foncières, ses besoins en travaux, leur suivi, les dates de renouvellement de ses concessions et le lancement d'une procédure d'abandon voire le montant de la taxe à percevoir. Bref, de quoi mettre de l'ordre dans les cimetières.

 

Et toujours sur DirectMatin.fr

Sous terre, le mètre carré flambe aussi

Des QR codes sur les pierres tombales