Le fléau des fausses plaques d'immatriculation

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Plaque d'immatriculation
Lle délégué général à la médiation avec les services publics souhaite un renforcement réglementaire.[BERTRAND GUAY / AFP]

«Des milliers de vraies fausses plaques d’immatriculation circulent aujourd’hui», s’alarme Bernard Dreyfus, le délégué général à la médiation avec les services publics.

Dans Le Figaro, Bernard Dreyfus explique aujourd'hui lundi comment des individus falsifient ces plaques (via Internet ou via des garagistes peu scrupuleux) pour ne pas avoir à payer les amendes ni perdre leurs points après s’être fait flasher par des radars automatiques.

«Ils font faire les plaques d’un véhicule strictement identique au leur : même couleur, même modèle. L’automobiliste, qui reçoit indûment des PV, a ensuite les pires difficultés à prouver qu’il n’y est pour rien», explique-t-il.

Car s’il demande le cliché du radar pour contester la contravention, c’est bien un véhicule similaire au sien qui apparaît. Pour y remédier, Bernard Dreyfus annonce qu’il va demander un renforcement de la réglementation pour la délivrance des plaques.

 

Et toujours sur DirectMatin.fr

Le ras-le-bol des victimes de PV injustifiés