L'agonie du MSC Flaminia au large de la Bretagne

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Le MSC Flaminia.[- / NSB / AFP]

Personne ne veut du MSC Flaminia, un porte-conteneur allemand qui agonise au large des côtes bretonnes depuis près d’un mois. Les négociations pour trouver un refuge n’ont pas abouti.

L’armateur allemand dénonce l’indifférence des autorités européennes face à la situation d’un navire agonisant. « Je trouve choquant que, dans une telle situation, un bateau battant pavillon allemand ne reçoive, de la part d’aucun pays européen, l’autorisation de rallier un port », a déclaré Helmut Ponath, directeur général de Reederei NSB.

Les autorités françaises traînent des pieds en invoquant la nécessité d’un inventaire complet des cargaisons restées dans le porte-conteneur. Par ailleurs, le bateau se situe dans les eaux internationales.

Le 14 juillet dernier, le MSC Flaminia a été victime d’une impressionnante explosion à 250 km de la pointe du raz. Deux membres d’équipages sont morts. Un incendie a également sinistré le navire. Les autorités françaises craignent que l’armateur conduise le navire jusqu’au port de Rotterdam avec le risque d’un nouvel accident.