Le tourisme spatial va faire ses grands débuts en France

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Image d'illustration.[DR]

Le Centre national d’études spatiales (Cnes) a annoncé mardi qu’il allait ouvrir l’an prochain au grand public des vols en apesanteur. Ces baptêmes inédits seront réalisés à bord d’un Airbus A300 spécial, un appareil réservé jusqu’à présent aux scientifiques.

Pour en faire partie, il faudra débourser la somme de 5 980 euros (dont une grande partie des bénéfices ira à la recherche spatiale). Le billet n’offre pas à proprement parler un voyage direction la Lune ou Mars.

Durant les 2h30 de vol, l’avion se cabrera à quinze reprises pour recréer les conditions de l’espace, sans aucune force d’attraction. Soit cinq minutes d’apesanteur cumulées sur l’ensemble du parcours. A chaque fois, quarante passagers adultes pourront embarquer.

Douze places seront réservées par le Cnes, une le sera à un étudiant, sur concours, et une autre à des partenaires culturels.

Trois vols commerciaux seront organisés tous les ans par Novespace, une filiale du Cnes. Le premier est prévu le 15 mars prochain. Il décollera de Bordeaux-Mérignac