Trop gros, le prisonnier reste bloqué dans le trou qui devait le rendre libre

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Rafael Valdano, bloqué.
Rafael Valdano, bloqué.[© Jornal Populacion]

Une évasion qui tourne mal au Brésil. Trop gros pour se faufiler par le trou qu'il avait creusé dans sa cellule le détenu est resté bloqué dans le mur.

Rafael Valdano, 100 kilos sur la balance, avait tout prévu, ou presque. Dans la nuit de mardi à mercredi, il était prêt à se faire la belle de la prison de Ceres au Brésil. Le trou, réalisé à coups de barre de fer, était un appel à la liberté pour le détenu brésilien. Malheureusement pour lui, et heureusement pour les autorités pénitentiaires, le détenu avait sous-estimé la taille de son ventre. Il est resté bloqué au niveau de l'abdomen.

Alertés par des cris de douleurs, les gardiens du pénitencier brésilien ont eu la surprise de trouver M. Valdano tout bonnement coincé entre sa cellule et l'air libre. "Il criait de douleur lorsque les secours sont arrivés sur les lieux", explique un porte-parole de la police, qui n'a pas manqué d'ajouter que "le détenu avait apparemment sous-estimé la, taille de son ventre". 

L'épisode a bien fait rire les gardiens. Un temps simplement, puisque un prisonnier a tout de même réussi à s'évader avant l'essai infructueux de Rafael Valdano. Deux autres prisonniers attendaient dans la cellule, leur tour, qui ne vint donc jamais...

Rafael Valdano a été conduit à l'hôpital sous bonne escorte pour une côte cassée, après l'intervention des pompiers.