Un village terrorisé par un chat méchant

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.[CC / Worak / Flickr]

Les habitants du village de Wingrave (au nord de Londres) vivent un véritable cauchemar. Depuis plusieurs semaines, ils sont terrorisés… par un vilain chat !

Oscar, gros chat âgé de 5 ans, sème la peur dans le village de Wingrave, apprend-t-on sur le site du Daily Mail. Selon plusieurs habitants, le chat est très agressif, il vole de la nourriture, vandalise les maisons et attaque les chiens et les personnes. Effrayés par "la bête", les enfants ne pourraient même plus aller seuls à l'école.

Tom Ridgway, lieutenant-colonel à la retraite âgé de 77 ans est l'une des victimes du "féroce" Oscar. Il raconte au quotidien britannique avoir été violement griffé au bras droit et son pouce a été "mordu jusqu'à l'os". A la suite de cette agression, Tom Ridgway a dû être hospitalisé six jours. Depuis, pour assurer sa défense l'ancien militaire ne se déplace jamais sans son arme : un pistolet à eau.

Aussi, lorsque le 17 octobre dernier Oscar disparaît, tous les habitants de Wingrave sont heureux. Mais le soulagement est de courte durée : le chat est de retour, après avoir terrorisé les habitants d'une maison située à 40 km de là. Caroline Hugues, propriétaire du vilain matou explique avoir reçu un coup de téléphone d'un vétérinaire, qui avait retrouvé son adresse grâce à la puce du chat. Au téléphone, le vétérinaire lui explique qu'Oscar est sain et sauf mais qu'il "cause des problèmes".

Un habitant anonyme de Wingrave ne cache pas sa déception au Daily Mail : "J'aurais préféré qu'il revienne dans un sac mortuaire".

 

Oscar est assigné à résidence

De son côté, Caroline Hugues défend son animal de compagnie. Selon elle, Oscar n'est pas mauvais et n'a "jamais attaqué des chiens ou des enfants". Elle reconnait tout de même qu'il a "beaucoup de caractère" et qu'il fait parfois des "pitreries de bad boy". Quant à l'agression de l'ancien militaire Tom Ridgway, elle confirme les faits mais souligne que c'est le voisin qui avait commencé.

La propriétaire du méchant matou a toute de même pris des mesures pour éviter les problèmes. En attendant de déménager dans une maison avec un jardin plus grand, Oscar est assigné à résidence. Caroline Hugues est également à la recherche d'une "thérapie à base de plantes pour traiter l'agressivité de son chat".