Ludivine retrouvée pendue : la thèse du suicide privilégiée

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Ludivine. [POLICE / AFP]

Ludivine, l'adolescente de 17 ans, qui était portée disparue depuis mardi soir dans l'Aisne, a été retrouvée pendue. Le parquet privilégie la thèse du suicide

Le parquet confirme que le corps retrouvé pendu dans un bois à proximité du village de Pernant est bien celui de Ludivine. Le procureur de la République de Soissons Jean-Baptiste Bladier indique que le corps ne porte aucune trace de violence, ce qui conduit les enquêteurs à privilégier la thèse du suicide.

"Tout indique qu'il s'agit d'un suicide", explique le procureur de Soissons jean-Baptiste Bladier.

Le corps de la jeune fille a été retrouvé après deux jours de recherches et un "deuxième ratissage". "Sur les indications de la famille, les gendarmes avaient au départ plutôt cherché dans les lieux qu'elle avait l'habitude de fréquenter", a rapporté le procureur. 

Au cours de l'enquête, un ami de la lycéenne a évoqué les envies suicidaires de Ludivine. Selon Jean-Baptiste Bladier, les parents de la victime n'avaient jamais remarqué de tels signes.

La jeune fille avait quitté sa maison mardi vers 20h pour aller dormir chez son petit ami mais qui n'était semble-t-il pas au courant cette fois. L'alerte avait ensuite été donnée mercredi matin.