Au moins 30 ans requis contre les parents de Marina

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Avis de recherche diffusé après la déclaration de disparition de Marina Sabatier par son père.[JEAN FRANCOIS MONIER / AFP]

L'avocat général Hervé Drevard a requis lundi au moins 30 ans de réclusion à l'encontre des parents de Marina qui comparaissent depuis le 11 juin devant la cour d'assises de la Sarthe pour avoir torturé à mort Marina, décédée à l'âge de huit ans à l'été 2009.

L'avocat général a laissé le choix aux jurés entre 30 ans de prison et la perpétuité. Il s'est dit plus favorable à une peine de 30 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 15 ans, mais a donné aussi la possibilité de la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 18 ans à l'encontre des parents, qui sont jugés pour des actes de torture et barbarie ayant entraîné la mort de Marina à l'été 2009 (lire le rappel des faits).

Lors du procès, le frère aîné de la victime, s'est exprimé dans un témoignage boulversant.

En savoir plus sur DirectMatin.fr :

Une experte décrit le calvaire de Marina

Les avocats des parties civiles : "Marina aurait pu être sauvée 1000 fois"