Comment fabriquer ses produits ménagers ?

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Adieu les détergents, vive le savon noir, le citron et le vinaigre blanc pour tout nettoyer sans polluer.[CC/Horia Varlan]

Adieu les détergents, vive le savon noir, le citron et le vinaigre blanc pour tout nettoyer sans polluer.

 

Moins nocifs pour la planète, moins chers, mais tout aussi efficaces, les produits ménagers faits maison ont le vent en poupe. Crise économique et prise de conscience écologique poussent de plus en plus de foyers à renouer avec les trucs de grand-mère pour l’entretien de leur domicile.

En tête des produits plébiscités se trouve le savon noir aux multiples applications (vaisselle, nettoyage des sanitaires, lessive…)

Le bicarbonate de soude, quant à lui, s’avère très respectueux de l’environnement et performant contre les saletés les plus incrustées. Pour nettoyer un four, déposez du bicarbonate de soude directement sur les taches. Laissez reposer une nuit. Le lendemain, rincez avec une éponge humide.

Enfin, le vinaigre blanc, redoutable contre le calcaire. Pour laver les WC, versez du vinaigre blanc sur les parois. Une fois par semaine, nettoyez la cuvette avec du savon de Marseille fondu dans de l’eau. Et le tour est joué !

 

Pour parfumer la maison

Pour parfumer la maison, mélangez 120 ml d’eau avec une cuillère à soupe d’alcool. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle (lavande ou orange). Conservez ce mélange dans un vaporisateur.

 

Lavage express

En Inde, les noix de lavage sont utilisées depuis longtemps. Naturelles et écologiques, les noix de lavage proviennent d’un arbre, le Sapindus mukorossi, poussant dans l’Himalaya. Au contact de l’eau, elles dégagent un tensio-actif naturel qui remplace la lessive classique. Elles sont très simples d’utilisation : il suffit de placer cinq à sept moitiés de noix dans le tambour du lave-linge, et de lancer un programme normal. Elles conviennent à tous les types de lavage.

Elles s’utilisent aussi pour faire briller les bijoux, en nettoyant ménager naturel ou en produit phytosanitaire. On peut les acheter en ligne ou dans les magasins bio. Pour en savoir plus : http://www.noix-de-lavage.be.

 

 

L’art de la composition

Au-delà de ces produits de base, on peut se lancer dans des compositions un peu plus complexes, avec, par exemple, de l’alcool à 90 degrés, du jus de citron, des huiles essentielles, de l’eau oxygénée ou même de la cendre ou de la sciure de bois ! A chacun de trouver ses dosages.

"Pour faire mon désinfectant multi-usage, j’utilise un tiers de vinaigre, deux tiers d’eau et trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Puis j’ajoute une cuillère à café d’huile essentielle d’arbre à thé", explique ainsi Julie, 24 ans.

 

 

Des labels pour s’y retrouver

Et pour tous ceux qui hésiteraient encore à franchir le pas, la présence de labels pour les produits commercialisés permet de repérer les moins nocifs. Eco-label européen, NF Environnement et Ecocert permettent de guider le consommateur… en attendant qu’il devienne producteur !

 

(ARCHIVE)

 

La petite chinoise coincée dans un lave-linge a été sauvée

Les Français ont consacré 57 milliards  d’heures à la production « maison » en 2010

La femme de ménage du lycée avait … 14 ans

Elle refuse de faire le ménage en sous-vêtements, un homme poignarde son mari

Vidéo : La bière artisanale connaît une vogue sans précédent en Italie