Le panier des consommateurs a atteint un record de prix "historique" en 2012

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Une femme fait ses courses dans un hypermarché [Jean-Francois Monier / AFP/Archives]
Une femme fait ses courses dans un hypermarché [Jean-Francois Monier / AFP/Archives]

Après avoir déjà grimpé de 4,4% en 2011, le panier moyen des consommateurs a de nouveau progressé en 2012 (+3,49%), notamment en raison d'une flambée des "premiers prix", atteignant ainsi "un record historique", relève Familles rurales dans son Observatoire annuel.

Selon cette étude réalisée tous les ans et à paraître jeudi dans la Croix, en 2012 "les prix ont fortement augmenté et cela dès le mois de mai" et sont désormais "les plus élevés" jamais observés depuis la création de l'Observatoire en 2006.

Le "record historique" a été atteint en novembre, avec un panier moyen - qui comprend 35 produits de consommation courante (eaux, biscuits, jus de fruits, desserts, confiture, produits laitiers,...) - s'établissant à 138,63 euros.

Selon l'association de consommateurs, la hausse est particulièrement importante sur les produits "premiers prix", qui grimpent de 7,71%, franchissant la barre des 100 euros (100,79 euros).

"Tous les panels sont à la hausse" aussi bien les "marques nationales (+2,19%), dont le panier atteint 178,18 euros, que les "marques distributeurs" (+2,17%), avec un panier moyen à 132,40 euros, qui atteignent ainsi 4% sur les trois dernières années.

Dans son panel, l'association compare les prix par type de magasins (hyper, supermarchés, magasins de proximité et hard-discount) mais aussi par type de produits (marques nationales, marques de distributeurs, 1er prix).

Les plus fortes hausses de prix ont été enregistrées dans les supermarchés en 2012, même s'ils restent l'endroit où les marques nationales sont les moins chères.

Concernant les "premiers prix", ce sont paradoxalement chez les hard-discounters que le panier moyen est le plus cher à 104,39 euros, contre 99,82 en supermarchés et 99,2 en hypers.

Enquête réalisée par un réseau de 80 "veilleurs consommation" issus de 36 départements dans 86 magasins. Les relevés sont faits tous les deux mois.