L’Homme est-il en train de devenir de plus en plus bête ?

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Archive AFP[Miguel Medina / AFP]

Un généticien de l’Université de Stanford en Californie avance la thèse que l’intelligence humaine serait endéclin. La faute, selon lui, à l'évolution de la société.

Si un Grec de l'Antiquité était transporté à notre époque, il serait certainement considéré par ses pairs comme un surdoué. C’est en tous les cas ce qu’avance Gerald Crabtree de l’Université de Stanford aux Etats-Unis dans deux articles tirés de la revue Trends in Genetics. Ce généticien prétend que, depuis l’invention de l’agriculture et l'augmentation croissante de la population dans les villes, l’homme est devenu... de plus en plus stupide.

Selon lui, nos ancêtres ne pouvaient pas "se permettre" d’être bêtes, sous peine de mort assurée.  L’environnement était tellement hostile, que l’être humain se devait d’être vigilant à tout moment afin de pouvoir survivre. Seuls les plus intelligents échappaient ainsi à la mort. 

« Un chasseur-cueilleur qui ne trouvait pas de solution pour fournir de la nourriture ou un abri à sa famille finissait généralement par mourir. Si un cadre de Wall Street faisait la même erreur, il recevrait un bonus important et serait considéré comme attirant. La sélection extrême appartient clairement au passé,» ironise le généticien dans son étude relaye le Guardian .

Selon Gerald Crabtree, notre intelligence serait fondée sur une combinaison de 2.000 à 5.000 gênes issues de nombreuses mutations. D'après le généticien, l’homme aurait connu son apogée intellectuelle il y a 2.000 à 6.000 ans.