La France qualifiée pour les quarts de la Coupe Davis

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Le capitaine de l'équipe de France Arnaud Clement (au centre) avec Julien Benneteau (à gauche) et Mickael Llodra le 2 février 2013 à Rouen [Charly Triballeau / AFP]
Le capitaine de l'équipe de France Arnaud Clement (au centre) avec Julien Benneteau (à gauche) et Mickael Llodra le 2 février 2013 à Rouen [Charly Triballeau / AFP]

La France s'est qualifiée pour les quarts de finale du Groupe mondial de la Coupe Davis, grâce à la victoire du double composé de Michaël Llodra et Julien Benneteau sur la paire israélienne Dudi Sela/Jonathan Erlich en trois sets 7-6 (7/3), 6-1, 6-0, samedi à Rouen.

Les Français, dirigés par leur nouveau capitaine Arnaud Clément, mènent ainsi 3-0 dans cette rencontre du premier tour. Vendredi, Jo-Wilfried Tsonga avait battu Amir Weintraub (6-3, 6-3, 4-6, 7-5) et Richard Gasquet avait dominé Dudi Sela (6-3, 6-2, 6-2).

En quarts, du 5 au 7 avril, la France se déplacera en Argentine ou recevra l'Allemagne. Les Argentins menaient 2-0 à l'issue des deux premiers simples.

Les Bleus ont mis un set pour prendre la mesure de la paire israélienne, inédite puisque Sela avait dû remplacer Andy Ram, habituel partenaire d'Erlich sur le circuit ATP de double, mal remis d'une blessure à une hanche.

Pendant ce premier set, le double français a joué sur une jambe. Julien Benneteau s'est montré malheureux dans la plupart de ses initiatives, au retour comme au passing.

Toujours aussi percutant, en particulier au service, Michaël Llodra a tenu l'ensemble. Les deux hommes restaient sur une défaite face aux Américains Bob et Mike Bryan l'an passé en quarts de finale.

Mais sans être irrésistible, le duo français n'a jamais été inquiété. Llodra a écarté les deux seules balles de break qu'ils aient eu à défendre, à 2-3 dans la première manche.

Dans le tie-break, Benneteau a commencé à se montrer plus saignant. Les Bleus, impeccables au service, se le sont facilement approprié. Ce moment a sonné l'heure de la débandade pour les Israéliens.

Curieusement, Jonathan Erlich, 48e mondial en double, qui avec Ram avait battu Clément et Llodra en finale de l'Open d'Australie 2008, a craqué le premier.

Lent dans ses déplacements, il a lâché son service au début des deuxième et troisième set, entraînant Sela dans sa chute. Les Français ont facilement achevé leur proie, avant d'aller communier avec le public de Rouen.