Vidéo : Eden Hazard frappe un ramasseur de balle

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Le milieu de terrain de Chelsea Eden Hazard (d) est exclu après un geste d'humeur sur un ramasseur de balle, lors d'un match de Coupe de la Ligue à Swansea, le 23 janvier 2013.
Le milieu de terrain de Chelsea Eden Hazard (d) est exclu après un geste d'humeur sur un ramasseur de balle, lors d'un match de Coupe de la Ligue à Swansea, le 23 janvier 2013. [Andrew Yates / AFP]

Le milieu de terrain belge de Chelsea s'est rendu coupable mercredi d'un vrai mauvais geste sur le terrain de Swansea City. Il a poussé et frappé un ramasseur de balle qui, selon lui, ne rendait pas le ballon assez  vite.

Gentil, Hazard ? Pas tant que cela si on se fie aux images ci-dessous. L'international belge a poussé au sol et donné un coup de pied à un ramasseur de balle sur le terrain de Swansea en demi-finale retour de coupe de la Ligue anglaise. Chelsea, battu 2-0 à l'aller, devait combler un retard de deux buts au Liberty Stadium.

A dix minutes du coup de sifflet final, le score était toujours nul et vierge, et propulsait donc Swansea en finale de l'épreuve. Frustré, énervé, Eden Hazard a fait chuter le jeune homme avant de lui lancer un coup de pied. Le ramasseur, âgé de 17 ans, est identifié comme Charlie Morgan. Il faut que ce dernier avait annoncé sur son compte Twitter son intention, par défi, de ne pas rendre le ballon dans les meilleurs délais. L'arbitre du match, Chris Foy, n'a pas hésité et a expulsé Eden Hazard, qui risque une suspension.

Le jeune homme a ressenti des douleurs au côtes sur le coup, mais a décidé de ne pas déposer plainte. Hazard et le ramasseur se sont rencontrés après le match et se sont présentés des excuses mutuelles.

En revanche, la police galloise n'entend pas en rester là.  "La police de Galles du Sud a pris connaissance de l'incident impliquant un ramasseur de balles au Liberty Stadium mercredi. Nous mettons tout en place pour interroger Hazard. Nous prenons cette affaire très au sérieux", a confié Josh Jones, le chef de la police locale.