Politique

Xavier Bertrand à l'Assemblée nationale le 17 juillet 2014 à Paris [François Guillot / AFP/Archives]

Bertrand (UMP) veut un moratoire de charges pour les TPE

L'ancien ministre UMP Xavier Bertrand a proposé jeudi un moratoire des charges sociales et fiscales pour les très petites entreprises (TPE) confrontées à la crise.

Lire la suite
Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste (PCF), le 20 mai 2014 à Toulouse [Eric Cabanis / AFP/Archives]

Laurent (PCF) demande aux parlementaires de gauche de refuser la confiance

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste (PCF), a appelé jeudi tous les parlementaires "sincèrement attachés à des valeurs de gauche" à refuser la confiance au gouvernement de Manuel Valls, dont il brocarde la "déclaration d'amour au Medef"

Lire la suite
Manuel Valls tient un discours devant l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines) le 27 août 2014

Les défis de Valls II

Composée dans un contexte économique et social difficile, la nouvelle équipe de Manuel Valls hérite de plusieurs chantiers explosifs.

 

Lire la suite
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

Macron prêt à autoriser "les entreprises à déroger" aux 35 heures

Le nouveau ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est déclaré, dans une interview accordé au Point la veille de sa nomination et publiée jeudi, favorable au fait d'autoriser "les entreprises et les branches à déroger" aux 35 heures, en cas d'accords avec les organisations syndicales.

 

Lire la suite
Le nouvelle ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem le 27 août 2014 à Paris [Patrick Kovarik / AFP]

Droits des femmes: des féministes "consternées" par la disparition d'un vrai ministère

Des associations féministes se sont émues mercredi que les droits des femmes ne soient plus dévolus à un ministère de plein exercice, y voyant un reniement, tandis que Najat Vallaud-Belkacem, son ex-titulaire, a mis en avant les avancées obtenues.

Lire la suite
La ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal  le 22 août 2014 à La Rochelle [Xavier Leoty / AFP]

Les militants PS plus que jamais partagés sur Valls II

L'annonce du nouveau gouvernement Valls et la nomination d'Emmanuel Macron à l’Économie suscitent inquiétude et controverse parmi les militants PS, plus que jamais divisés à propos de la ligne économique, selon plusieurs témoignages recueillis mercredi par des journalistes de l'AFP.

Lire la suite
Le nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron (c), lors du premier conseil des ministres du gouvernement Valls II, le 27 août 2014 [Fred Dufour / Pool/AFP]

Deux tiers des Français mécontents du gouvernement Valls II

Prés des deux tiers des Français (37%) se déclarent mécontents de la composition du gouvernement et la moitié d'entre eux (51%) sont insatisfaits de la reconduction de Manuel Valls à Matignon, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud-Radio diffusé mercredi.

 

Lire la suite
Alain Juppé (c), candidat à la primaire UMP 2017 avec le président du Medef Pierre Gattaz, à l'université du Medef à Jouy en Josas, le 27 août 2014 [Eric Piermont / AFP]

Juppé salue le "changement de cap" du gouvernement

Le maire de Bordeaux UMP Alain Juppé a salué mercredi, à l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas, le "changement de cap" du gouvernement "qui va dans la bonne direction" tout en demandant des "actes".

 

Lire la suite
Colombe Brossel devient la nouvelle adjointe à la Sécurité auprès d'Anne Hidalgo

Paris : Colombe Brossel à la Sécurité

Le remaniement  du gouvernement de Manuel Valls n'a pas été sans conséquences à la Mairie de Paris. Colombe Brossel sera en charge de la Sécurité.

 

Lire la suite
Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, le 20 décembre 2012 à Paris [Edouard de Mareschal / AFP/Archives]

Huchon et les régionales 2015: L'IdF a besoin de "stabilité"

La Région Ile-de-France a besoin de "stabilité" et de "sérénité", a affirmé mercredi son président Jean-Paul Huchon, sans dire s'il serait candidat à sa succession lors des élections régionales de 2015.

Lire la suite
Emmanuel Macron

La nomination d'Emmanuel Macron irrite à gauche

L'arrivée d'Emmanuel Macron, ancien banquier d'affaires et social-libéral assumé, au ministère de l'Economie en remplacement d'Arnaud Montebourg, passe mal auprès de certaines personnalités de gauche, notamment les "frondeurs" du PS. Florilège de réactions.

 

Lire la suite

Vidéo : quand le nouveau ministre de la Ville chantait Don Giovanni

Patrick Kanner, le nouveau ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports n'avait pas hésité à chanter deux extraits de Don Giovanni de Mozart lors de sa prise de fonction en janvier 2012 à la tête de la présidence du Conseil général du Nord.

 

Lire la suite
Marylise Lebranchu, ministre chargée de la décentralisation et de la fonction publique, le 27 aout à Paris [Fred Dufour / AFP]

Lebranchu : un "exécutif exécute"

Des ministres ont souligné mercredi, dans la cour de l'Elysée, le caractère collectif et solidaire de leur travail commun, à l'image de Marylise Lebranchu proclamant qu'un "exécutif exécute".

Lire la suite
L'ex secrétaire d'Etat aux Transports Frederic Cuvillier et son successeur Alain Vidalies lors de la passation de pouvoir mercredi 27 aout 2014 à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP]

Remaniement: Cuvillier critique les frondeurs

Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat aux Transports sortant, a expliqué mercredi quitter le gouvernement faute d'avoir obtenu le retour d'un vrai ministère des Transports, mais refusé d'être associé au trio des ministres frondeurs mené par Arnaud Montebourg.

Lire la suite
Les ministres et secrétaires d'Etat du gouvernement Valls II, dont la composition a été annoncée le 26 août 2014 [ AFP]

En images : les ministres du gouvernement Valls II

16 ministres composent le nouveau gouvernement Valls II. Huit hommes et huit femmes auxquels s’ajoutent 17 secrétaires d’Etat. Découvrez en images la nouvelle équipe gouvernementale.

 

Lire la suite
La nouvelle secrétaire d'Etat aux droits des femmes Pascale Boistard, mercredi 27 aout 2014 à l'Elysée à Paris [Bertrand Guay / AFP]

Droits des femmes: Osez le féminisme! "consternée" par le remaniement

L'association Osez le féminisme ! a exprimé mercredi sa "profonde consternation" au lendemain du remaniement et de la décision de "rétrograder" le ministère des Droits des femmes au rang de secrétariat d'Etat, un signal "extrêmement négatif" pour l'association.

Lire la suite
Eric Ciotti (g), député UMP des Alpes Maritimes proche de François Fillon, en compagnie de Pierre Lellouche (d) le 25 juin 2014 à Paris  [Bertrand Guay / AFP/Archives]

Pour Ciotti, Hollande ne pourra pas s'exonérer d'un retour aux urnes avant 2017

Eric Ciotti, député-UMP des Alpes-Maritimes proche de François Fillon, a estimé mercredi que François Hollande sera obligé de repasser par les urnes avant la fin de son mandat et a jugé l'UMP "prête à gouverner" dans cette hypothèse.

Lire la suite

Taubira maintenue, NVB promue : La Manif Pour Tous mobilise

La Manif pour Tous a vivement réagi à la nomination de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l'Education nationale et au maintien de Christiane Taubira au gouvernement. Le mouvement qui s'était mobilisé contre le mariage gay attend en conséquence une forte mobilisation pour la manifestation prévue le 5 octobre. 

 

Lire la suite
L'ex-ministre de l'Education UMP Luc Chatel, le 8 juillet 2014 à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

L'UMP souhaite que Vallaud-Belkacem "lève des ambiguités" sur la théorie du genre

L'UMP a jugé mercredi que Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nommée mardi, devait "lever certaines ambiguïtés" notamment sur "la théorie du genre", le député Eric Ciotti qualifiant même sa nomination de "provocation."

Lire la suite
Le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernemnet Stephale Le Foll, le 23 aout 2014 à Caen [Charly Triballeau / AFP/Archives]

Le Foll défend les choix de Hollande et Valls

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a défendu mercredi le choix de François Hollande et de Manuel Valls face au "problème politique" posé par Arnaud Montebourg au moment où, selon lui, les thèses de l'ex-ministre commençaient à être prises en compte.

 

Lire la suite