Sapin souhaite une solution de "même nature" que la taxe à 75%

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Michel Sapin (c) à la sortie de l'Elysée, le 4 janvier 2013 [Miguel Medina / AFP]
Michel Sapin (c) à la sortie de l'Elysée, le 4 janvier 2013 [Miguel Medina / AFP]

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a affirmé lundi qu'une réponse "de même nature et de même esprit" que la taxe à 75% sur les très hauts revenus, censurée par le Conseil constitutionnel, devait être "apportée" et "connue rapidement".

"Ce qui est certain c'est qu'à la suite de la décision Conseil constitutionnel, il faut qu'une réponse soit apportée" qui "sera de même nature et de même esprit", a affirmé le ministre sur Canal+.

Selon lui, "il faut que cette solution soit connue rapidement parce que les acteurs économiques et politiques doivent connaître la solution qui doit être apportée pour les années qui viennent".

"La volonté c'est que ceux qui gagnent énormément, énormément d'argent contribuent un peu plus qu'aujourd'hui au redressement du pays, c'est logique", a-t-il dit.

Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, a évoqué dimanche la possibilité que le dispositif appelé à remplacer l'imposition à 75% des revenus supérieurs au million d'euros, initialement présenté comme temporaire, puisse s'appliquer pendant tout le quinquennat.