Les Français ne veulent plus de Fillon et Copé à la tête de l'UMP

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Jean-François Copé et François Fillon à Paris, le 15 avril 2012 [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]
Jean-François Copé et François Fillon à Paris, le 15 avril 2012 [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

Une majorité de Français, dont les sympathisants de l'UMP, souhaitent que ni François Fillon, ni surtout Jean-François Copé, ne se représentent lors de la nouvelle élection pour la présidence du principal parti d'opposition en septembre 2013, selon un sondage de BVA pour i>TELE publié vendredi.

A la question "Jean-François Copé et François Fillon se sont mis d'accord pour qu'une nouvelle élection pour la présidence de l'UMP se tienne en septembre 2013. Souhaitez-vous qu'ils se présentent à nouveau?", 35% des Français répondent "oui" pour l'ancien Premier ministre, et 20% pour le député-maire de Meaux.

Parmi les seuls sympathisants de l'UMP, 47% accueillent positivement une candidature de François Fillon, et 28% celle de Jean-François Copé.

Nathalie Kosciusko-Morizet est la personnalité que les Français souhaitent voir le plus présidente de l'UMP, 28% se prononçant en sa faveur, devant Bruno Lemaire, 25%, François Fillon, 24%, et Jean-Frrançois Copé, 10%.

Les sympathisants UMP optent toujours pour François Fillon, avec 36%, devant Nathalie Kosciusko-Morizet, 27%. Bruno Le Maire serait troisième, 20%, et Jean-François Copé dernier, 14%. "Mais, souligne l'institut, les sympathisants ne sont pas les adhérents".

Sondage réalisé les 20 et 21 décembre auprès d'un échantillon national représentatif de 1.101 personnes âgées de 18 ans et plus, recrutées par téléphone et interrogées par internet. Méthode des quotas. Marge d'erreur entre 1,4 et 3,1 points selon le résultat trouvé.