Brad Pitt plaide pour la dépénalisation de la drogue

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Brad Pitt
Brad Pitt lors du festival de Cannes le 22 mai 2012[ALBERTO PIZZOLI / POOL / AFP]

En pleine promotion d’un documentaire sur la guerre contre la drogue qu’il a produit, Brad Pitt a abordé le sujet de la dépénalisation des substances illicites.

Le passé trouble de Brad Pitt n’est un secret pour personne. Si l’acteur américain se dit clean depuis des années, il en connait assez sur le sujet pour produire le documentaire « The House I Live In » qui traite de la guerre contre la drogue. Jamais avare d'un bon mot, le compagnon d’Angelina Jolie y est allé de sa petite boutade en pleine promotion du film.

« Ma période drogue est depuis longtemps terminée mais je suis certain que je pourrais débarquer dans n’importe quel ville de n’importe quel état américain et me procurer ce que vous souhaitez. Donnez-moi 24h. »

Une boutade ? Pas si sûr. Car derrière la plaisanterie, l’acteur a souhaité passer un message, spécifiant sa pensée dans une interview relayée par le Huffington Post. Selon lui, les moyens utilisés, à hauteur de milliards de dollars, dans la lutte contre la drogue n’ont pas fait leurs preuves en 40 ans. La solution à ce problème ? Légaliser la drogue.

« La seule solution pour en finir avec la guerre contre la drogue, c’est d’en tirer profit même si je sais que ça amènerait bien d’autres problèmes. Si la consommation est dépénalisée et que chacun prend de la drogue en son âme et conscience, on sera amené à traiter des cas ne relevant plus de la criminalité mais de la maladie. »

Voilà des déclarations qui devraient mettre de l’huile sur le feu sur ce sujet sensible.

 

Et aussi sur DirectMatin.fr : 

Brad Pitt, égérie du N°5 de Chanel