Chuck Norris ne veut pas d'homosexuels chez les scouts

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Chuck Norris
L'acteur de Walker Texas Ranger, Chuck Norris.[SAUL LOEB / AFP]

Très républicain, Chuck Norris s’oppose à la politique de Barack Obama en faveur des homosexuels. Il est contre leur intégration au sein des boy-scouts.

Si les internautes sont très forts pour moquer Chuck Norris et ses qualités de super héros, ce dernier a décidé de s’exprimer sur un sujet qui lui tient à cœur : l’homosexualité. Dans une tribune publiée sur le site Ammoland, spécialisé dans les armes à feu, l’acteur prend position contre l’intégration des homosexuels au sein des mouvements scouts.

Une déclaration qui répond à la prise de position, la semaine dernière, de James Turley, un membre de Boy Scout America, une association pourtant connue pour être discriminatoire à l’égard des athées et des gays. Ce proche de Barack Obama a confié qu’il était favorable à l’intégration des gays chez les scouts américains.

Dans sa tribune, Chuck Norris en profite pour critiquer la politique générale de Barack Obama en faveur des homosexuels. « Est-ce une coïncidence si Obama n’a pas eu une minute dans son emploi du temps au cours des dernières années pour défendre ou se prononcer sur les procès intentés aux Boy Scouts d’Amérique pour avoir utilisé leur liberté d’expression contre les athées, les agnostiques et les homosexuels ? Est-ce une coïncidence si Obama soutient régulièrement les enfants d’immigrés clandestins mais qu’il n’a jamais soutenu les Boy Scouts d’Amérique et le droit pour cette organisation de s’en tenir à ses propres valeurs et croyances ? » s’exclame-t-il.

Pour lui, les boys-scouts « font partie intégrante de la vie et de la culture américaines, tout comme les hot dogs, le baseball et la tarte aux pommes de ma grand-mère ». Il estime que l’intégration d’homosexuels parmi les scouts serait un danger pour l’organisation qui doit « s’en tenir à ses propres valeurs morales ».