Parti socialiste

Le centre de rétention administrative de Metz.

Expulsion d'une famille arménienne : le PS interpelle le gouvernement

La diffusion sur Internet d'une vidéo montrant l'arrestation d'une famille de demandeurs d'asile près de Nancy suscite la polémique. Le Parti socialiste demande au gouvernement de faire toute "la lumière" sur cette affaire.

 

Lire la suite
Jean-Christophe Cambadelis au siège du PS le 16 mai 2014 rue de Solférino à Paris  [Joël Saget / AFP/Archives]

PS : Cambadélis se donne un an pour "tout changer" au parti

Jean-Christophe Cambadélis entend "tout changer" dans l'année qui vient au Parti socialiste, traumatisé par deux déroutes électorales et en proie aux doutes profonds de ses militants.

Lire la suite
Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadelis, pose à Paris, le 16 mai 2014 [Joel Saget / AFP/Archives]

Cambadélis : "l'Europe est en danger"

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a pourfendu vendredi à Villeurbanne (Rhône) le bilan depuis dix ans de la droite en Europe, estimant que cette "droite sortante, il faut la sortir".

 

Lire la suite

Européennes : Valls monte au créneau

Alors que le PS s’attend à un mauvais score, le Premier ministre s’efforce de remobiliser l’électorat de gauche d’ici à dimanche.

 

Lire la suite
Liêm Hoang­Ngoc (g)  eurodéputé, lors d'une manifestation le 12 avril 2014 à Paris contre l'austérité, aux côtés de Jean-Luc Mélenchon (c), co-président du Front de gauche [Pierre Andrieu / AFP/Archives]

Lancement d'un club des "socialistes affligés"

Un eurodéputé socialiste et un professeur ex-membre du PS lancent un "club des socialistes affligés" pour réunir ceux qui veulent "réfléchir aux alternatives du virage politique que l’exécutif a imposé à la gauche", ont-ils indiqué dans un communiqué lundi.

 

Lire la suite
François Hollande et Jean-Marc Ayrault, alors député, à l'Assemblée National le 23 février 2010 à Paris  [Mehdi Fedouach / AFP/Archives]

Ayrault retrouve les bancs de l'Assemblée

Un mois après avoir été congédié de Matignon, l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault a retrouvé mardi les bancs de l'Assemblée nationale en se disant, dans un entretien à l'AFP, "tout à fait serein" et sans "aucune amertume".

 

Lire la suite
Le Premier sécrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis, le 25 avril 2014 à Colomiers [Pascal Pavani / AFP]

Cambadélis : Hollande "a stoppé le déclin"

Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste, a déclaré dimanche que François Hollande "a stoppé le déclin" français.

Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon durant la manifestation contre l'austérité du 1er mai 2014 à Paris [Thomas Samson / AFP/Archives]

Vers un groupe autonome des députés PS abstentionnistes ?

Le co-président du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a appelé samedi les 41 députés PS qui se sont abstenus sur le programme de stabilité budgétaire à constituer un groupe autonome à l'Assemblée, assurant qu'ils avaient "un rôle historique" à jouer.

Lire la suite

Plan d'économies : Valls soutenu par les députés

La sécession n’a pas eu lieu. Les députés ont adopté, hier en fin d’après-midi, le programme de stabilité du gouvernement, avec 265 voix pour, 232 contre et 67 abstentions.

 

Un soulagement pour Manuel Valls, pour qui ce scrutin s’apparentait à un second vote de confiance.

Lire la suite

Valls recherche l’union

"C’est un moment déterminant." Manuel Valls en était bien conscient en écrivant, hier, une lettre aux députés socialistes : le vote du programme de stabilité, aujourd’hui à l’Assemblée, est une étape cruciale de son mandat de Premier ministre.

 

Lire la suite
La présidente du Front National (FN) Marine Le Pen, avec son père Jean-Marie Le Pen, le 25 avril 2014 à Paris [Joël Saget / AFP]

Alstom : Le Pen dénonce "la passivité du gouvernement"

La présidente du Front National (FN), Marine Le Pen a dénoncé dimanche la "passivité et l'inaction du gouvernement sur le dossier Alstom" convoité par l'Américain General Electric.

Lire la suite
Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, le 24 avril 2014 à Paris [Eric Feferberg / AFP/Archives]

Cambadelis : "Il faut savoir terminer une fronde"

Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadelis a déclaré dimanche qu'il fallait savoir "terminer une fronde", à l'adresse des députés socialistes qui refusent de voter le programme de stabilité mardi à l'Assemblée.

"Si c'est une fronde il faut savoir terminer une fronde", a déclaré sur Radio J Jean-Christophe Cambadelis.

Lire la suite
Le Premier ministre Manuel Valls à l'Elysée, le 16 avril 2014 [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Une tribune de 21 élus PS pour soutenir le programme de stabilité

Vingt-et-un députés PS ont signé dans le JDD une tribune pour soutenir le programme de stabilité du gouvernement, qui suscite une fronde sans précédent dans leurs rangs contre le plan de 50 milliards d'euros d'économies.

Lire la suite
Francois Hollande le 24 avril 2014 à Paris à l'issue d'une cérémonie commémoratives du génocide arménien [Alain Jocard / Pool/AFP]

Hollande "pas assez à gauche" pour une majorité de sympathisants de gauche

Une majorité de sympathisants de gauche juge que François Hollande n'est "pas assez à gauche" (56%), soit 16 points de plus qu'en novembre 2012, selon un sondage BVA pour iTélé, CQFD et Le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi.

Lire la suite
Le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, le 23 avril 2014 à Paris [Pierre Andrieu / AFP]

Programme de stabilité : Le Roux avertit les députés PS tentés de voter contre

Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l'Assemblée, a souhaité jeudi qu'il y ait "le moins possible" de députés PS à ne pas voter le programme de stabilité du gouvernement, avertissant ceux qui feraient défaut qu'il n'y a "pas de vote qui soit sans conséquences."

 

Lire la suite
Jean-Christophe Cambadélis parle après le conseil national du PS à Paris le 15 avril 2014 [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Cambadélis : le Parti socialiste "touché mais pas coulé"

Le Parti socialiste est "touché mais pas coulé", assure son nouveau Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis dans une interview publiée dimanche dans le Parisien/Aujourd'hui en France.

Lire la suite
Jean-Christophe Cambadélis le jour de son élection comme Premier secrétaire du Parti socialiste, le 15 avril 2014 [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Le PS demande à être reçu par Manuel Valls

Le Parti socialiste va demander à être reçu par Manuel Valls pour discuter du plan d'économies détaillé mercredi par le Premier ministre, a indiqué vendredi le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qui entend "apaiser le débat" avec les nombreux parlementaires PS réticents à ce plan.

Lire la suite
Jean-Christophe Cambadélis  lors de son élection comme Premier secrétaire du Parti socialiste, le 15 avril 2014 à Paris [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Cambadélis ne voit pas comment Morelle "peut rester"

Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti Socialiste (PS), a déclaré vendredi sur i>TELE ne pas voir comment Aquilino Morelle "peut rester" conseiller de François Hollande si les accusations de Mediapart sur un conflit d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique sont vérifiées.

Lire la suite
Le député Thierry Mandon, porte-parole du groupe socialiste, à l'Assemblée nationale en janvier 2014 [Joel Saget / AFP/Archives]

Mandon appelle à la "refondation" sociologique du PS

Thierry Mandon, porte-parole des députés socialistes, a appelé mercredi à un "renouvellement en profondeur" du PS, voire sa "refondation" sociologique, estimant que le changement de premier secrétaire n'y suffirait pas.

Lire la suite

Les défis de Cambadélis

Après le sévère échec du PS aux élections municipales, l’ex-strauss-kahnien aura la lourde tâche de remettre le parti en ordre de marche.

 

Lire la suite