Vol AH5017 : aucun des 118 passagers n'a survécu

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
François Hollande.
[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Aucun des 118 passagers du vol AH 5017 qui reliait jeudi Ouagadougou (Burkina Faso) à Alger (Algérie), n'a survécu au crash de l'appareil.

 

"Il n'y a aucun survivant", a déclaré vendredi François Hollande. Le président de la République a par ailleurs annoncé que les familles de victimes seraient accueillies samedi au quai d'Orsay "pour obtenir toutes les informations auxquelles elles ont droit".

Selon l'Elysée, le vol AH 5017 transportait 118 passagers et non 116 comme indiqué dans un premier temps.

 

Une boîte noire retrouvée

L'une des boîtes noires de l'avion a été retrouvée et récupérée par les militaires français arrivés ce matin pour sécuriser le site. Elle a été transférée à Gao (Nord-Mali).

Si l'Elysée privilégie toujours l'hypothèse d'une dégradation des conditions météorologiques pour expliquer le crash, certains experts aéronautiques n'excluent pas celle d'une explosion à bord.

Ainsi, selon Gilles Arnous, membre du comité de veille de la sécurité aérienne interrogé sur BFM TV, "si les débris sont très éparpillés, cela veut dire que l'avion a été désintégré en vol ou a explosé".

Néanmoins, d'après Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat aux Transports, les restes de l'appareil accidenté ont été retrouvés dans une "zone concentrée".