La Catalogne peut-elle s'offrir son indépendance ?

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Un drapeau catalan géant est déployé par des partisans du leader actuel Artur Mas, le 23 novembre 2012 à Barcelone [Lluis Gene / AFP/Archives]

La Catalogne renouvelait dimanche son Parlement. Un vote marqué par la montée en puissance des indépendantistes qui souhaitent un référendum sur son indépendance. Mais la Catalogne a-t-elle économiquement les reins assez solides pour faire cavalier seul ?

 

Un PIB par habitant supérieur à la moyenne

Selon l'Institut national de la statistique (INE), la Catalogne disposait en 2011 d'un PIB par habitant de 27.430 euros. Un chiffre qui classe la Catalogne au quatrième rang des régions espagnoles, dont la moyenne était de 23.271 euros.

Mais surout, le PIB par habitant dépassait la moyenne européenne. Une comparaison flateuse dont n'a pas hésité à se servir Artur Mas, chef de file des indépendantistes, arguant que la Catalogne deviendrait la septième puissance européenne si indépendance il y avait.

 

Des statistiques flateuses

Un Etat de Catalogne autonome a des raisons de croire en ses chances de s'en sortir tout seul. La Catalogne permet quasiment à elle-seule à l'Espagne de sortir la tête de l'eau en cette période de ctise. Les exportations dans l'Etat correspondrait à 30% des échanges nationaux et le territoire accueille 23% des industries de tout le pays.

Et ce n'est pas tout puisque 25% du tourisme espagnol se concentrerait dans la région au nord-Ouest de la nation ibérique.

L'économiste Xavier Cuadras, interrogé par La Tribune a de son côté affirmé que, si la Catalogne venait à être indépendante, les exportations du nouveau pays, échanges avec l'Espagne compris, correspondrait à 60% de son PIB. Un chiffre bien au-dessus de la plupart des nations européennes.

Le candidat indépendantiste Artur Mas ajoute même que la Catalogne deviendrait l'un des 50 pays les plus exportateurs du monde. Un résultat obtenu grâce à la présence de l'un des plus grands ports d'Europe et de nombreux aéroports

 

Une région très endettée

Quelques inquiétudes pointent malgré tout. La Catalogne est déjà très endettée. c'est même la région la plus endettée d'Espagne. En 2011, la Catalogne accusait une dette de 42 milliards d'euros. A l'heure actuelle, cela correspond à 22% de son PIB. Cette année encore, la région a réclamé 5 milliards d'aide à l'Etat pour renflouer ses caisses.

 

La dette catalane, un actif spéculatif

Le couperet n'a pas tardé à tomber, les agences de notation ont dégradé la note de la région autonome d'Espagne fin aout 2012. Standard's and Poor's lui a infligé un BB, la plaçant en catégorie spéculative. La principale conséquence de cette notation est l'impossibilité pour la Catalogne de se financer correctement sur les marchés.

De plus, l'Espagne pourrait demander à la nouvelle nation d'assumer une partie de la dette de la nation ibérique. Et sans le soutien de Madrid et des marchés, la pente risque d'être difficile à remonter.

 

Difficle d'intégrer l'UE

Reste à connaître son avenir dans l'Union Européenne. Automatiquement exclue en cas d'indépendance, il n'est pas certain qu'elle puisse y rentrer à nouveau. D'autant qu'en cas de demande d'entrée dans l'Union, les 27 nations auraient un droit de veto pour refuser la Catalogne. L'Espagne, par exemple, pour la punir de son indépendance.

Sevrée des aides et avantages des Etats-membres, la Catalogne ne pourrait compter que sur elle-même pour tenter de redresser la barre. Pas si simple la vie d'indépendant.

Toujours sur Direct Matin.fr :

Catalogne: un pas de plus vers l'indépendance ?

La Catalogne en chiffres