Eric Denécé : "La France n'a pas tué Kadhafi"

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Mouammar Kadhafi, le 11 juin 2011.
Mouammar Kadhafi, le 11 juin 2011.[HO / FIDE PRESS SERVICE POOL / AFP]

Presque un an après la mort de Mouammar Kadhafi, le 20 octobre 2011, les circonstances de son décès viennent d'être remises en cause.

Selon les quotidiens britannique et italien Daily Telegraph et Corriere della Sera, Mouammar Kadhafi n'aurait pas été tué par les brigades révolutionnaires mais par un agent des services secrets français.

Une hypothèse qui ne tient pas la route selon Eric Denécé, directeur du centre français de recherche sur le renseignement. Ce spécialiste qui vient de sortir un livre intitulé, "les services secrets français sont-ils nuls ? " aux éditions Ellipses, répond à nos questions.

 

L'hypothèse selon laquelle les services secrets français auraient pu tuer Mouammar Kadhafi est-elle plausible ?

Je ne pense pas car nous ne disposons d'aucun élément de preuves en ce sens. Cette théorie ne tient pas la route. De plus il n’y a jamais eu de précédent.

 

Selon les allégations diffusées, Bachar al-Assad aurait aidé les services secrets français en donnant le numéro de téléphone de Mouammar Kadhafi qui aurait permis de le localiser, pensez-vous que cette hypothèse est réaliste ?

Bachar al-Assad avait de bonnes relations à l’époque avec plusieurs pays occidentaux dont la France. De là à livrer le colonel libyen aux services secrets français, cela me semble tout à fait fantaisiste.

 

D'après le Corriere della Sera, la France aurait pu mener cette opération car l'ancien président français Nicolas Sarkozy souhaitait faire taire le colonel Kadhafi, qui aurait menacé d’en dire plus sur le versement d'une somme d'argent pour financer sa campagne électorale présidentielle de 2007, qu’en pensez-vous ?

Cette théorie non plus ne tient pas la route. D’une part parce que nous n’avons aucune preuve sur le fait que Mouammar Kadhafi ait participé au financement de cette campagne. D’autre part, si ce financement était prouvé, ce ne serait pas la première fois qu’un dirigeant africain donne de l’argent à un politique français et jamais aucun chef d’Etat n’a été tué.

 

Pourquoi cette affaire sort maintenant ?

Je pense que les rumeurs risquent de persister sur le décès de Mouammar Kadhafi car le dirigeant libyen est mort dans des circonstances troubles et, il n’y a eu aucune commission d’enquête sur ce décès. De plus, la situation politique dans ce pays est loin d’être stabilisée.