Top Chef : Joris, alias "Cuisinator", éliminé

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Joris a fait preuve de maîtrise mais pas assez de coeur
Joris a fait preuve de maîtrise mais pas assez de coeur[Julien Knaub/M6]

Il était de très loin le favori de la compétion, Joris, le cuisinier hollandais à la technique irréprochable – « le meilleur technicien que nous ayons peut-être jamais eu" s’emporte l’animateur Stéphane Rotenberg, a ripé, ironie du sort… sur un plat de pâtes.

Pour ce 10e épisode de Top Chef, les six candidats toujours en lice jouaient leur place pour les quarts de finale. Dans l'épreuve coup de feu les top chefs devaient concocter une recette mettant en valeur le pain. Jean-Philippe, le Belge, allergique aux farines, a mis sa vie en jeu, mais c’est finalement Florent qui a été désigné vainqueur. Cerise sur le gâteau, une grande enseigne de boulangerie lui offre la possibilité de commercialiser son sandwich.

La première épreuve des chefs proposait à Joris, Fabien et Jean-Philippe de satisfaire un jury de huit chefs trois étoiles avec… un menu économique. Joris hors course avant même de mettre la main à la pâte - directement propulsé en épreuve de la dernière chance à cause d’un caddy trop onéreux - Jean-Philippe a eu le choix entre travailler trois heures seul contre Fabien ou deux heures avec Joris comme commis. Avec des menus à 8,20 euros (Fabien), et 7,40 euros ( Jean-Philippe), les deux candidats ont  impressionné les chefs étoilés. Seul, Fabien n’a pas tremblé et c’est lui qui a remporté l’épreuve.

De leur côté, Yoni, Florent et Naoëlle ont dû cuisiner, en plein champ, au feu de bois avec un chaudron et un barbecue… Le jury  a été séduit par la préstation de Florent, et la famille d’agriculteurs par celle de Yoni. Naoëlle n’aime pas la campagne et elle le lui a bien rendu…

Un plat de pâtes pas jojo

"Il nous a fait un plat avec des pâtes, pas un plat de pâtes" justifie Jean-François Piège pour expliquer l’amertume du jury pour le plat de Joris lors de l’épreuve de la dernière chance. Le grand blond alias Cuisinator a eu du mal à avaler la pilule. « Je suis très frustré, j’ai essayé de montrer une cuisine diverse à chaque épreuve. Je ne comprends pas mais c'est comme ça, je l’accepte. » même s’il s’estimait « au dessus de Fabien et Jean-Philippe ». Son départ redonne des chances à ses outsiders. Et Yoni connaît peut-être la recette du succès : "Top Chef, c’est pas que la technique, c’est la bonne chose au bon moment"…