Un ex-DJ de la BBC dément toute accusation de sévices sexuels

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Dave Lee Travis (g) s'adresse le 16 novembre 2012 à la presse devant son domicile du Bedfordshire (sud de l'Angleterre) [ / AFP]
Dave Lee Travis (g) s'adresse le 16 novembre 2012 à la presse devant son domicile du Bedfordshire (sud de l'Angleterre) [ / AFP]

Un ex-DJ de la BBC, interpellé jeudi dans l'enquête sur l'affaire Savile d'abus sexuels, a nié vendredi toute implication dans ce scandale où la police a recensé quelque 450 victimes potentielles.

"Je démens totalement", a déclaré Dave Lee Travis, 67 ans, qui a été libéré sous caution jeudi soir après plusieurs heures d'interrogatoire.

"Oui, il y a une enquête de la police sur moi et deux femmes adultes", a-t-il ajouté. Mais elle "n'a rien à voir avec des enfants, d'accord ? (...) Pour moi, c'est la chose la plus importante au monde et je ne veux pas que mon nom soit sali avec quelque chose d'aussi pourri", a insisté l'ancien présentateur, figure de la radio des années 1970-80, interpellé la veille pour "sévices sexuels".

"Je ne peux pas en dire davantage pour ne pas marcher sur les plates-bandes de la police et ne pas porter préjudice à l'enquête", a-t-il encore dit à la presse devant son domicile dans le Bedfordshire (sud de l'Angleterre).

Dave Lee Travis est la quatrième personne interpellée dans l'enquête sur l'affaire Jimmy Savile, ex-animateur vedette de la BBC, décédé en 2011 et soupçonné d'avoir agressé sexuellement des centaines d'enfants et adolescents pendant quatre décennies.

Dave Lee Travis - surnommé "Hairy Cornflake" ("le corn-flake poilu"), à cause de ses cheveux longs et du caractère matinal de l'émission musicale qu'il animait sur BBC Radio1 dans les années 70-80 - comptait parmi ses fans l'icône de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi.

Celle-ci avait déclaré dans une interview en 2011 qu'elle aimait écouter l'émission "A Jolly Good Show" animée par Dave Lee Travis parce qu'elle lui donnait une vision "plus complète du monde" quand elle était assignée à résidence.

Selon la police, 450 victimes potentielles se sont fait connaître à ce jour, et 200 plaintes ont été déposées dans l'enquête sur l'affaire Savile. Ce scandale a provoqué une profonde crise à la BBC, dont le point d'orgue a été la démission samedi de son directeur général George Entwistle.