18 têtes humaines découvertes dans un colis à Chicago

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
A l'aéroport de Chicago [Scott Olson / Getty Images/AFP/Archives]
A l'aéroport de Chicago [Scott Olson / Getty Images/AFP/Archives]

Les autorités américaines ont dû traiter un colis inhabituel de... 18 têtes humaines afin de les envoyer vers leur destination finale, un crématorium, après leur saisie avant Noël par les douanes à l'aéroport O'Hare de Chicago (nord).

Les têtes, chacune étiquetée avec un nom et une cause de la mort, avaient été renvoyées aux Etats-Unis par un établissement de recherche scientifique en Italie, a indiqué Mary Paleologos, porte-parole des services médicaux du comté de Cook.

"Les têtes étaient des spécimens anatomiques utilisées pour la recherche, correctement préservées, emballées et étiquetées quand elles sont revenues" sur le sol américain, dans trois conteneurs scellés, à bord d'un vol de la compagnie aérienne allemande Lufthansa, afin d'être par la suite incinérées, selon Mme Paleologos.

Mais les conteneurs, une fois passés aux rayons X de l'aéroport, ont été confisqués par les douanes en raison d'une documentation insuffisante.

"Ils sont en train de travailler sur les papiers" pour que les conteneurs puissent partir vers le crématorium, a indiqué à l'AFP la porte-parole.

En attendant, les têtes ont été déposées à la morgue du comté.

La porte-parole n'a pu indiquer quel était l'établissement italien qui avait reçu les têtes.

Les Etats-Unis, où l'on peut faire don de son corps à la science, est un centre mondial important pour le marché, en hausse, de restes humains utilisés pour la recherche médicale.