La bagarre de boules de neige fait partie du boulot de prof

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Un jeune homme attrape une boule de neige [Karl-Josef Hildenbrand / AFP/Archives]
Un jeune homme attrape une boule de neige [Karl-Josef Hildenbrand / AFP/Archives]

La blessure d'un instituteur lors d'une bataille de boules de neige avec des élèves peut être considérée comme un accident du travail, a estimé lundi la justice allemande.

Le tribunal de Fribourg en Brisgau (sud-ouest) a donné raison à un enseignant impliqué dans une telle bagarre, alors même que le règlement de son école interdisait ce genre de jeux.

En arrêt maladie pendant un mois après une opération à l'oeil, le professeur, blessé lors de cette bataille, avait porté plainte pour que sa mésaventure soit reconnue comme un accident du travail, ce que lui avait refusé l'administration dans un premier temps.

En sortant de sa salle de classe, l'instituteur avait été attaqué par 15 de ses élèves à coup de boules de neige et y avait riposté. "Il est compréhensible qu'il n'ait pas considéré cette bataille comme une affaire privée", a estimé le tribunal dans un communiqué.

"En raison de son bon rapport avec ses élèves, il avait estimé que ces derniers n'avaient pas agi par méchanceté, mais qu'ils avaient, au contraire, manifesté leur joie de vivre", a-t-il ajouté. "Et il y avait participé, car sinon, il se serait ridiculisé en tant que pédagogue", a continué le tribunal.