Le président Evo Morales riche... en ponchos

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Photographie transmise par la présidence bolivienne d'Evo Morales félicité par des supporters Aymara, le 26 octobre 2012 à La Paz [Freddy Zarco / Presidencia/AFP/Archives]
Photographie transmise par la présidence bolivienne d'Evo Morales félicité par des supporters Aymara, le 26 octobre 2012 à La Paz [Freddy Zarco / Presidencia/AFP/Archives]

Le président de gauche de la Bolivie, Evo Morales, a vu tripler son patrimoine depuis son arrivée au pouvoir en 2006 car il ne dépense presque rien de son salaire et accumule les ponchos de prix qu'on lui offre en cadeau, a indiqué jeudi le vice-président Alvaro Garcia.

"Le président gagne un salaire de 15.000 bolivianos (quelque 2.100 dollars) mais il ne dépense presque rien", a révélé son vice-président lors d'une conférence de presse.

Le président possède en outre une petite maison et deux terrains et reçoit "des cadeaux, qui n'ont rien à voir avec l'obtention de faveurs", a précisé M. Garcia.

Evo Morales a confessé lui-même récemment que son patrimoine avait augmenté en raison des multiples ponchos d'alpaga et de laine qu'il reçoit en cadeau et qui, selon lui, valent au moins 200 dollars chacun.

Le chef de l'Etat bolivien, qui a été berger sur les haut-plateaux andins dans son enfance, puis trompettiste et cultivateur de feuilles de coca, bénéficie des frais de bouche de la présidence et est invité lors de ses voyages, selon le vice-président.

Le gouvernement bolivien a indiqué récemment que M. Morales, premier président d'origine amérindienne du pays, possède désormais un patrimoine net de 2,7 millions de bolivianos, soit 388.000 dollars, dans une déclaration officielle obligatoire.

Lors de son élection en 2006, la totalité de ses biens s'élevait à 779.000 bolivianos (111.900 dollars).