Un paquebot de 15 étages modifie son itinéraire pour échapper à Sandy

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Image satellite montrant l'ouragan Sandy le 28 octobre 2012 à l'approche des côtes américaines [ / NOAA/AFP]
Image satellite montrant l'ouragan Sandy le 28 octobre 2012 à l'approche des côtes américaines [ / NOAA/AFP]

Un paquebot de croisière de 15 étages a dû modifier son itinéraire pour échapper aux pluies, vagues et vents violents de l'ouragan Sandy, qui menace la côte est américaine, et a trouvé refuge dimanche au fond d'un fjord du centre du Québec.

L'Emerald Princess (groupe Carnival) a appareillé samedi de la ville de Québec en direction de la Floride, au sud-est des Etats-Unis. Mais plutôt que de faire escale sur le littoral du sud du Canada et en Nouvelle-Angleterre, au nord de New York, comme il était prévu, le navire a bifurqué dans le fjord du Saguenay, qui s'enfonce à 150 km dans le centre du Québec à partir du fleuve Saint-Laurent.

"En raison de la présence de l'ouragan Sandy et de l'impact qu'il va avoir sur la région de la Nouvelle-Angleterre, les étapes dans les ports de Bar Harbor, Boston et Newport ont été annulés", a indiqué la direction du paquebot dans un communiqué.

Après le fjord québécois, le bâtiment aux 900 cabines et à la capacité de plus de 3.000 passagers poursuivra son itinéraire nordique en prenant la direction de l'île canadienne de Terre-Neuve.

Peu habitué à recevoir des navires de cette taille, la ville québécoise de Saguenay a accueilli les passagers à coup de sirop d'érable et de tartes aux bleuets (une variété de myrtilles), les spécialités locales, a raconté un croisiériste à la télévision publique Radio-Canada.

"Hier le capitaine a annoncé aux passagers qu'à cause de l'ouragan on devait annuler les destinations prévues", a déclaré Robert David. "C'est assez spécial, mais cela n'est pas une déception car on découvre un endroit magnifique."

Surnommée Frankenstorm, en raison de la proximité avec la fête d'Halloween mercredi, cet ouragan de catégorie 1 doit frapper la côte est américaine mardi matin. Sa rencontre avec un front froid venu du Canada risque de provoquer une tempête d'une violence inédite.