Il menace de licencier ses employés si Obama est réélu

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Le millionnaire David Siegel, ici avec son épouse Jackie, est prêt à tout pour convaincre ses employés de voter pour le républicain Mitt Romney. [Magnolia Pictures / Lauren Greenfield]

Il n’aime pas Barack Obama et est prêt à tout pour qu'il ne soit pas réélu à la présidence des Etats-Unis. 

David Siegel, PDG du géant de la propriété partagée Westgate Resorts, a écrit un mail à ses 8 000 employés pour les avertir qu’il risquait de les licencier si jamais le candidat démocrate venait à obtenir un second mandat. 

"Si moi ou ma compagnie devons payer un nouvel impôt, comme notre Président actuel semble vouloir le faire, je n'aurai pas d'autres choix que de réduire la masse salariale", peut-on lire dans le mail, publié par le site Gawker.

Cette lettre "dit la vérité et donne aux employés un élément de réflexion avant qu’ils se rendent au bureau de vote", a commenté David Siegel, particulièrement excédé par le "dénigrement systématique" des 1% de très riches par Obama. 

Ce n’est pas la première fois que le millionnaire se mêle de politique. En 2000, il avait clamé publiquement être "personnellement responsable" de la victoire de George W.Bush, qui l'avait alors emporté de très peu. 

"Chaque fois que je voyais un article négatif sur Al Gore (l'adversaire démocrate de Bush, Ndlr), je le joignais aux fiches de paie de mes 8 000 employés", s'est-il vanté auprès du site Bloomberg. Et après avoir réalisé un sondage interne au sein de l'entreprise, il avait incité les républicains à s'inscrire sur les listes électorales.      

David Siegel et son épouse, Jackie, avaient également fait parler d'eux en se lançant en 2008 dans la construction de la plus grande maison individuelle des Etats-Unis (8000 mètres carrés !) inspirée du Château de Versailles.

Ce projet un brin mégalo a fait l'objet d'un documentaire présenté début septembre au festival de Deauville et primé au festival de Sundance, "The Queen of Versailles".

Voici la bande-annonce.