Taille du pénis : les Français dans la moyenne

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Selon une étude Irlandaise sur la taille des pénis dans le monde, les Congolais sont les mieux pourvus. [ALEXANDER JOE / AFP]

Les Français n'ont pas été particulièrement gâtés par la nature, mais n'ont pas pour autant de complexe à avoir.

C'est ce qui ressort d'une étude mondiale sur la taille du pénis, réalisée par des chercheurs de l'université d'Ulster, en Irlande du Nord.

Avec un sexe mesurant en moyenne 13,462 cm en érection, nos compatriotes se situent dans la moyenne haute, à la 15e place mondiale, ex-aequo avec les Espagnols et les Australiens. Ils ne tiennent toutefois pas la comparaison avec les Congolais, qui affichent fièrement 18,034 cm, les Équatoriens (17,78 cm) et les Ghanéens (15,24 cm).

A l'autre extrémité de ce classement qui prend en compte 113 pays, on trouve les Coréens du Nord et du Sud, avec 9,652 cm dans le pantalon.

L'étude, publiée dans la revue scientifique Personality and Individual Differences, note également que les Islandais (15,18 cm) sont les Européens les mieux lotis. Les Britanniques devancent également légèrement les Français avec 14 cm en moyenne, comme s'est plu à le souligner le Daily Mail

Selon le professeur Richard Lynn, qui a dirigé l'étude, la taille moyenne d’un pénis en érection dans le monde est ainsi estimée entre 12 et 13 centimètres

Les chercheurs tentent également d'établir des corrélations entre différents facteurs et la taille du pénis. Selon eux, le niveau d'intelligence serait ainsi proportionnel chez l'Homme au développement de son attribut sexuel. 

Alors qu'une étude publiée l'année dernière par l'université de Padoue affirmait que la longueur moyenne du pénis au repos a diminué de 10% en soixante ans (de 9,7cm en 1948 à 8,9cm en 2012), il faudrait alors en conclure que l'intelligence est en chute libre. 

L'étude a toutefois suscité des réprobations dans le milieu scientifique, certains lui reprochant son manque de rigueur. Les données sur lesquelles elle se base ont en effet été récoltées selon différentes méthodes, et restent sujettes à caution. De plus, Richard Lynn a déja été accusé de racisme par le passé. 

Quoiqu'il en soit, que l'on se rassure : comme le dit le dicton, "ce n'est pas la taille qui compte"...

 

Son fils a un petit pénis : elle le noie

Attention à l'accident de braguette

Il n'aurait pas du s'injecter de l'huile dans le pénis