Trois avions évitent la collision de justesse

Par Direct Matin avec AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Une triple collision évitée de justesse
Une triple collision évitée de justesse[ADRIAN DENNIS/AFP]

Trois petits avions de ligne de la compagnie US Airways ont été tout près de se percuter mardi au-dessus de l’aéroport national Ronald Reagan de Washington. Une confusion des contrôleurs aérien est à l'origine de cette grosse frayeur.

La tour de contrôle n’aurait jamais dû autoriser ces deux avions de la compagnie américaine à décoller alors même qu’un troisième était en approche finale. D’après les premiers éléments dont dispose la FAA (Federal Aviation Administration), les deux avions qui venaient de décoller sont passés respectivement à 150 mètres et à 180 mètres de l’appareil en phase d’approche.

Selon le Washington Post, les trois avions transportaient 192 personnes au total. A 12 secondes près ils seraient entrés en collision, ajoute le journal.

Tout serait venu selon le quotidien de l’approche d’un orage qui a changé la direction du vent. Dans ces circonstances, les contrôleurs régionaux de Warrenton ont décidé de faire atterrir les avions dans le sens opposé à celui prévu. La tour de contrôle aurait accepté la décision mais aurait « oublié de faire passer l’information aux gens nécessaires » selon un officiel de la FAA.

L’aéroport Ronald Reagan, tout proche du centre de Washington, est réservé aux vols nationaux, il ne dessert que les destinations aux Etats-Unis.