Gouvernement

Le Premier ministre Manuel Valls à l'Hôtel Matignon, le 17 avril 2014 à Paris [Lionel Bonaventure / AFP]

Valls a réuni son gouvernement élargi pour la première fois

Manuel Valls a réuni jeudi matin à Matignon pour la première fois l'ensemble des ministres et secrétaires d'Etat pour une sorte de Conseil des ministres bis qui se réunira toutes les deux semaines.

Lire la suite
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, le 14 avril 2014 à Sablé-Sur-Sarthe [Jean-François Monier / AFP/Archives]

Le Foll ne changera pas d'avis sur la question du maïs OGM

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, accusé par les producteurs de maïs d'avoir une "position doctrinale" sur les OGM, a réaffirmé jeudi à l'AFP qu'il ne changerait pas d'avis sur la question.

 

Lire la suite
Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, le 7 avril 2014 à Paris [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Lepaon (CGT), "en colère", promet un 1er mai "particulier"

Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, s'est dit jeudi "en colère" après les "mesures d'austérité" détaillées la veille par le Premier ministre, Manuel Valls, et promis que le 1er mai 2014 "aura forcément un caractère particulier".

Lire la suite
La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu à l'Elysée, le 9 avril 2014 [Martin Bureau / AFP/Archives]

Lebranchu veut "un geste de solidarité des plus hauts salaires" de la fonction publique

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a indiqué jeudi qu'elle allait "appeler les plus hauts salaires" de la fonction publique à "un geste de solidarité", lors des négociations prévues en mai.

Lire la suite

Le régime sec de Valls

Manuel Valls a détaillé hier l’ambitieux plan du gouvernement pour économiser cinquante milliards d’euros. Il s’appuiera sur trois axes.

 

Lire la suite
Manuel Valls entre Bruno Le Roux et Jean-Marie Le Guen le 16 avril 2014 à l'Assemblée nationale à Paris  [Jacques Demarthon / AFP]

Valls précise les 50 milliards d'économies, "potion amère" pour la presse

Prestations sociales non revalorisées, report des mesures contre l'exclusion, gel de l'indice des fonctionnaires: Manuel Valls a détaillé mercredi le programme de 50 milliards d'économies, qui a suscité l'inquiétude parmi les députés PS et l'ire des syndicats.

Lire la suite
Manuel Valls à la sortie du Conseil des ministres le 16 avril 2014 à Paris [Patrick Kovarik / AFP]

La "potion amère du Docteur Valls" mécontente tout le monde, estime la presse

La plupart des éditorialistes aiguisent leur plume jeudi sur la présentation la veille par le nouveau Premier ministre d'un plan d'économies drastiques, estimant que "la potion amère du Docteur Valls" risque fort de mécontenter tout le monde.

Lire la suite
Le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg répond à la question d'un député, le 15 avril 2014 à l'Assemblée nationale [Lionel Bonaventure / AFP]

Montebourg demande à Bruxelles des contreparties à la baisse du déficit

Le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg réclame à la Commission européenne et à la BCE des "contreparties" à la réduction du déficit public de la France, sous forme de mesures de soutien à la croissance et de lutte contre la cherté de l'euro, dans un entretien au quotidien Les Echos.

Lire la suite
Jean-Christophe Cambadélis au consil national du PS à Paris, le 15 avril 2014 [Jacques Demarthon / AFP]

Cambadélis: le PS opte pour la "solidarité exigeante" avec le gouvernement

Le nouveau Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a affirmé mercredi que son parti sera dans une "solidarité exigeante" vis-à-vis du gouvernement et émettra "des avis".

Lire la suite

Des économies sur les prestations sociales

A l'issue du Conseil des ministres du 16 avril, Manuel Valls a présenté sommairement les pistes retenues par le gouvernement pour trouver les 50 milliards d'euros nécessaires au "programme de stabilité" des finances publiques.

 

Lire la suite
Le député socialiste Michel Pouzol devant l'Assemblée nationale, en octobre 2013 [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Plan d'économies: douche froide pour une partie des députés PS

Les annonces d'économies de Manuel Valls, mercredi, ont fait l'effet d'une douche froide pour une partie des députés socialistes, qui avaient accordé leur confiance au Premier ministre avec des réserves et attendent qu'il fasse bouger les lignes.

Lire la suite
Des employés du service public (éducation, santé, finance) manifestent le 31 janvier 2013  [Pierre Verdy / AFP/Archives]

Salaires des fonctionnaires: le point d'indice gelé jusqu'en 2017

Le point d'indice des fonctionnaires, qui sert de base au calcul des salaires, sera gelé jusqu'en 2017, a-t-on appris mercredi de source gouvernementale.

Lire la suite
L'ancien Premier ministre malgache Jean Omer Beriziky (d) et le nouveau Roger Kolo (c) le 16 avril 2014 au Palais d'Etat de Mahazoarivo à Antananarivo  [Rijasolo / AFP]

Le Premier ministre Roger Kolo veut faire de Madagascar un pays émergent

Le nouveau Premier ministre malgache Roger Kolo a déclaré mercredi en prenant ses fonctions vouloir faire de Madagascar un pays émergent, exportateur de produits finis à valeur ajoutée, après cinq ans d'une crise politique qui a fortement appauvri la Grande Ile.

Lire la suite
Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, le 11 avril 2014 dans la cour de l'hôtel Matignon [Fred Dufour / AFP/Archives]

Mailly (FO): les mesures d'économies accroissent la "pauvreté"

Le numéro un de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a estimé mercredi que les mesures d'économies annoncées par le Premier ministre Manuel Valls vont "accroître la précarité et la pauvreté" et a jugé "inacceptable" la poursuite du gel des salaires des fonctionnaires.

Lire la suite
Manuel Valls (g) à l'Assemblée nationale en compagnie du secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen, le 16 avril 2014 [Jacques Demarthon / AFP]

Réactions au plan de 50 milliards dévoilé par Valls

Voici des réactions politiques au plan d'économies de 50 milliards d'euros dévoilé mercredi par le Premier ministre, Manuel Valls :

Lire la suite
Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, le 10 avril 2014 à Paris [Martin Bureau / AFP/Archives]

Fiscalité : un geste pour les plus modestes en juin

Les mesures en faveur des contribuables les plus modestes annoncées par Manuel Valls représenteront un effort de l'Etat "aux alentours de 500 millions d'euros" dès juin, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen.

 

Lire la suite
Le premier ministre Manuel Valls (g), avec ses côtés le ministre des Finances Michel Sapion, lors de son intervention après le Conseil des ministres, le 16 avril 2014 à Paris [Philippe Wojazer / Pool/AFP]

Valls dévoile son plan d'économies

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé mercredi le gel des prestations sociales "jusqu'en octobre 2015", détaillant pour la première fois l'ensemble des 50 milliards d'économies dans la dépense publique prévues de 2015 à 2017.

Lire la suite
Le député socialiste Christian Paul à l'Assemblée nationale, le 4 février 2014 [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Des députés PS "atterrés" par les annonces de Valls

De nombreux députés PS sont "atterrés" par les annonces de Manuel Valls qui sont "inacceptables en l'état sur le fond comme sur la forme", a déclaré mercredi à l'AFP Christian Paul, l'un des députés frondeurs qui avaient réclamé un contrat de majorité avant le vote de confiance.

 

Lire la suite
L'ancien ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici en mars 2014 à Bern [Fabrice Coffrini / Pool/AFP/Archives]

Affaire Cahuzac : Moscovici retire sa plainte contre Valeurs actuelles

L'ancien ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici va retirer sa plainte contre l'hebdomadaire Valeurs actuelles dans le cadre de l'affaire Cahuzac, lorsque l'hebdomadaire publiera jeudi des excuses, a confirmé à l'AFP mercredi l'avocate de l'ex-ministre, Me Lorraine Delva.

Lire la suite

Valls refuse de remettre en question le Smic

Le Premier ministre Manuel Valls a assuré mercredi que le plan d'économies du gouvernement n'entraînerait pas de remise en cause "du Smic".

 

Lire la suite