Oubliée dans le jardin de l'hôpital, une vieille dame meurt de froid

Par Direct Matin avec AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Une vieille dame serait morte de froid dans les jardins de l'hôpital Sainte-Périne à Paris
Une vieille dame serait morte de froid dans les jardins de l'hôpital Sainte-Périne à Paris[Eric Cabanis / AFP]

C'est un fait divers tragique : une patiente de l'hôpital parisien Sainte-Périne a été oubliée dans le jardin de l'établissement jeudi soir. On l'a retrouvée morte de froid le lendemain matin.

Constatant qu'une patiente de l'établissement n'était pas dans sa chambre, le jeudi soir, les recherches ont été déclenchées et ont abouti à la découverte de son corps dans le jardin, le lendemain matin. 

"Des membres du personnel soignant ont retrouvé son corps le lendemain, vendredi, vers 12H30, dans le parc, dans un espace peu visible, qui comporte un léger dénivelé. C'était une dame de petite taille, elle était recroquevillée sur elle-même", a déclaré à l'AFP Isabelle Dufour, la directrice de l'établissement.

Comme l'a confirmé Mme Dufour, une fine couche de neige recouvrait les extérieurs au moment de la découverte. En revanche, cette dernière n'est pas encore en mesure d'affirmer que la patiente soit décédée d'hypothermie, comme l'a avancé Le Parisien. Elle n'est pas non plus en mesure de préciser combien de temps la dame est restée dehors. 

Cette femme "ne présentait pas de risque de sortie", a expliqué Mme Dufour. Bien que la patiente recherchait "le contact humain et avait tendance à aller dans d'autres unités", elle "ne sortait pas du bâtiment", a-t-elle ajouté. 

Selon un représentant du syndicat Force Ouvrière, l'hôpital Sainte-Périne (voir localisation) - spécialisé en gériatrie (séjours courts) - ne compte qu'un seul surveillant pour 70 patients, ceux-ci étant répartis entre deux ailes. De son côté, Mme Dufour a assuré à l'AFP que jeudi, "l'équipe soignante était au complet, il n'y avait pas d'intérimaire mais un personnel formé qui connaissait bien son travail". L'établissement emploie, au total, 750 personnes. 

A l'appel des syndicats qui dénoncent "l'insuffisance des effectifs", un rassemblement est prévu lundi dans le hall de cet établissement du 16e arrondissement de la capitale "en signe d'indignation et de colère".

Le gendre de la victime devrait porter plainte contre l'hôpital Sainte-Périne. 

 

Et aussi sur DirectMatin.fr

Expulsées en pleine trève hivernale d'un appartement de 4 m²

A 94 ans, elle est expulsée de sa maison de retraite

Il meurt dans les toilettes de l'hôpital, personne ne s'en aperçoit