Début des négociations sur le marché du travail

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Marché du travail
La CGT s’inquiète d’un "effet d’aubaine" sur le contrat de génération.[M.DANIAU / AFP]

Premier round. Deux mois après la Conférence sociale, les partenaires sociaux entrent dans le vif du sujet aujourd’hui, au siège du Medef.

Pour ouvrir les négociations sur la réforme du marché du travail, les syndicats vont commencer par plancher sur la promesse phare du candidat François Hollande, le contrat de génération.

Michel Sapin en a déjà tracé les grandes lignes. 500 000 jeunes et autant de seniors doivent en profiter. Selon le ministre du Travail, ce dispositif s’appliquera dans toutes les entreprises.

Ces dernières recevront pendant trois ans des aides de 2 000 euros en échange de l’embauche d’un jeune et le maintien d’un senior en activité jusqu’à sa retraite. Les représentants patronaux et syndicaux doivent maintenant s’accorder sur les modalités du contrat.

Si le Medef et la CGPME l’ont accueilli favorablement, la CGT s’inquiète d’un "effet d’aubaine". Une fois les aides épuisées au bout de trois ans, elle veut des garanties sur la pérennité des emplois. Les partenaires sociaux vont se réunir une fois par semaine. Ils ont jusqu’à la fin de l’année pour aboutir au "compromis historique", voulu par François Hollande.