Limoges : une mère laisse sa fille 4 jours sur un balcon

Par Direct Matin avec AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
C’est un voisin d’une résidence HLM située dans le centre-ville qui a fait appel à la police jeudi matin, signalant qu’une fille se trouvait manifestement bloquée sur le balcon.
C’est un voisin d’une résidence HLM située dans le centre-ville qui a fait appel à la police jeudi matin, signalant qu’une fille se trouvait manifestement bloquée sur le balcon. [JACQUES DEMARTHON / AFP]

La police de Limoges enquête sur de présumés faits de maltraitance sur une adolescente de 15 ans. Retrouvée enfermée sur le balcon de son appartement au 4e étage, la jeune fille affirme avoir été punie pendant quatre jours.

C’est un voisin d’une résidence HLM située dans le centre-ville qui a fait appel à la police jeudi matin, signalant qu’une fille se trouvait manifestement bloquée sur le balcon. Une fois sur place, les policiers découvrent la jeune fille visiblement affaiblie physiquement. Elle indique avoir été enfermée pendant quatre jours par sa mère, une « punition » confirmée par sa petite sœur.

L’adolescente a été transportée et hospitalisée au CHU de Limoges pendant que sa mère, interrogée par la police niait l’avoir punie ainsi pendant quatre jours. D’après ses déclaration, sa fille se trouvait sur le balcon depuis « seulement » une heure ou deux. Lors de son interrogatoire, la mère a admis qu’elle enfermait régulièrement sa fille sur le balcon lorsqu’elle « partait faire les courses » pour éviter qu’elle ne fugue ou commette des imprudences dans l’appartement, affirmant que c’était une enfant difficile.

Les examens médicaux pratiqués jeudi sur la jeune adolescente, qui n’a pas démenti sa première version, devrait confirmer ou infirmer sa déclaration.