Le doyen du bac rate le diplôme

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
René Buffière au travail pour passer le baccalauréat, le 11 juin 2011.[NICOLAS TUCAT / AFP]

René Buffière, le doyen du baccalauréat 2012 a échoué dans sa quête d’obtenir le diplôme de fin de lycée.

Il a tout donné mais cela n’a pas suffi. A 87 ans, René Buffière se lançait un grand défi : celui d’obtenir le bac, afin de rendre hommage à son fils, assassiné en 2004. Pour expliquer son échec, l’octogénaire a annoncé que le temps supplémentaire qui lui avait été imparti n’avait pas suffi. Il aurait notamment perdu beaucoup de temps à lire l’énoncé des questions.

Le rythme intensif de l’examen couplé au stress ont également été un facteur d’échec pour René Buffière qui a été éreinté par les longues journées de travail cérébral inhérentes aux différentes épreuves.

Après cinq ans de préparation pour pouvoir obtenir le diplôme, l’atterrissage est difficile pour l’homme habitant Périgueux qui a décroché son certificat d’études en 1938. Déçu mais pas abattu, il a tout de même souhaité boire une coupe de champagne avec ses amis de sa maison de retraite. 

Lire aussi : 

Qui est le doyen des candidats au baccalauréat ?