Airbus Military sélectionné par l'Inde

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Photo d'un KC-45, version militaire de l'Airbus A330 [ / EADS/AFP]
Photo d'un KC-45, version militaire de l'Airbus A330 [ / EADS/AFP]

Airbus a annoncé lundi avoir été sélectionné par l'Inde pour lui fournir six avions ravitailleurs A330, une vente qui pourrait dépasser le milliard de dollars si elle était conclue.

"Nous sommes heureux de confirmer que nous avons été sélectionnés par le gouvernement indien comme le mieux disant au terme d'un appel d'offres pour des avions ravitailleurs", a déclaré un porte-parole d'Airbus Military, la branche militaire du constructeur européen.

Il s'est refusé à toute indication sur les prix en discussions, mais les prix catalogue de six A330 civils vont de 1,25 à 1,38 milliard de dollars.

La sélection de la meilleure offre n'est que le premier pas d'un long processus de négociation avant la conclusion d'un contrat, souligne-t-on chez Airbus. Dassault Aviation, sélectionné par l'Inde en janvier 2012 pour lui fournir 126 avions de combat Rafale, est toujours en négociation avec New Delhi pour confirmer le contrat.

"Nous sommes totalement engagés dans la nouvelle étape des négociations, et décidés à fournir à l'armée de l'air indienne ce qui est sans conteste le plus avancé des avions de transport-ravitailleurs opérant à ce jour", a déclaré le directeur exécutif d'Airbus Military, Domingo Urena Raso, dans un communiqué.

Airbus Military avait déjà remporté un appel d'offres portant sur des ravitailleurs en Inde dans les années 2000, mais il avait été annulé pour vice de forme.

Il avait répondu au nouvel appel lancé fin 2010 et n'avait en face de lui que le constructeur russe Iliouchine, qui équipe actuellement l'armée de l'air indienne avec ses Iliouchine 78.

L'Inde pourrait ainsi devenir le sixième client de l'A330 MRTT (multirole tanker transport), déjà commandé à 28 exemplaires par l'Australie, la Grande-Bretagne, l'Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis. La France a annoncé en octobre qu'elle allait en commander 14 à partir de 2013.

D'après des sources industrielles, les besoins de l'Inde sont à terme beaucoup plus importants que les six ravitailleurs concernés par l'appel d'offres.

Boeing, qui avait infligé une sévère défaite à Airbus en arrachant en février 2011 un contrat de 179 ravitailleurs pour l'US Air Force après une compétition féroce, n'avait pas fait d'offre en Inde.

L'A330 MRTT peut ravitailler simultanément en vol deux avions. Dans la configuration utilisée par l'armée de l'air australienne, il est capable d'emporter en même temps 111 tonnes de carburant, 37 tonnes de matériel et 270 passagers.