Air France : 300 pilotes sur le départ ?

Par AFP, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy, près de Paris [Joel Saget / AFP/Archives]
Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy, près de Paris [Joel Saget / AFP/Archives]

Le Comité central d'entreprise (CCE) d'Air France a approuvé un plan d'incitation aux départs qui concerne 300 pilotes, dont la majorité peut faire valoir ses droits à la retraite, a-t-on appris vendredi auprès de la direction et des syndicats.

"Le Comité central d'entreprise (CCE) a approuvé le 14 novembre des mesures de réduction des effectifs de pilotes qui s'apparentent à un plan d'incitation aux départs à la retraite", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la direction de la compagnie aérienne, confirmant une information du site Challenges.

Ces mesures concernent 220 pilotes pouvant faire valoir leurs droits à la retraite à taux plein.

"D'autres mesures concernent la mobilité vers la filiale Transavia, pour 60 pilotes. Et enfin, des mesures de congés sans solde et de temps alterné aidé pour 20 équivalents temps-plein", a ajouté cette même source.

"L'ensemble des représentants des pilotes (trois, ndlr) ont voté en faveur du dispositif" qui s'étalera entre 2013 et 2014, a indiqué Didier Fauverte, élu CGT et secrétaire général du CCE.

Selon Michel Salomon, élu CFDT du CCE, il s'agit d'une étape formelle "pour que les volontaires puissent se présenter devant les autorités compétentes pour mettre en oeuvre les départs".

Ces mesures entrent dans le cadre du plan d'économies Transform 2015, qui doit permettre 5.122 suppressions de postes équivalents temps-plein, dont les deux tiers au sol soit une réduction de 10% des effectifs, et un gain de productivité de l'ordre de 20% chez les pilotes.

La direction avait identifié un sureffectif dans la catégorie des pilotes.