Mourad Musset : "La Rue Ketanou, c’est jamais fini !"

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
La Rue Ketanou.
La Rue Ketanou.[DR]

C’est désormais une tradition. Chaque année,  l’apparition des premiers beaux jours correspond au retour des festivals musicaux. « Les Papillons de Nuit » (Saint-Laurent-de-Cuves – Manche) qui a débuté ce vendredi et qui se termine ce dimanche, verra se produire La Rue Ketanou, trio musical français, fer de lance de la scène alternative nationale. Rencontre avec l’un de ses membres, Mourad Musset.

 

Vous avez sorti cinq albums en quinze années d’existence, vous faîtes très peu de concerts, quasiment aucune promo… La Rue Ketanou est-il un OVNI dans le paysage musical français ?

Un petit peu oui ! Mais tout ça est voulu de notre part et tant que notre public continue de nous suivre, on ne changera rien. Avec Olivier Leite et Florent Vintrigner (ndlr : les deux autres membres du groupe), nous ne serions pas capables de faire un album tous les ans comme le demande pas mal de boîte de prod’.

Tout simplement parce que l'on estime avoir besoin de prendre du recul et du temps avant de faire un CD. Le fait que nous soyons nos propres patrons (La Rue Kétanou produit ses disques), nous permet donc de faire ce que l’on veut et c’est tant mieux. C’est comme ça que l’on veut avancer.

 

Que faîtes-vous alors lorsque vous n’êtes ni en studio, ni sur scène ?

On se change les idées et on lance d’autres projets pour pouvoir justement avoir cette inspiration qui a toujours fait la force de la Rue Ketanou. Deux d’entre nous serons par exemple au festival d’Avignon cet été pour jouer dans des pièces de théâtre.

On voyage beaucoup aussi, on va à la rencontre des gens, on fait des ateliers d’écriture... Et puis nous continuons de faire de la musique chacun de notre côté. Des fois, avec Olivier et Florent, cela nous arrive de ne pas nous voir pendant un mois. Mais à la fin, tout le monde est super heureux de se retrouver…

 

Avez-vous un nouvel album en préparation ?

Absolument et avant sa sortie, on va le tester tout cet été en festival pour voir comment les gens réagissent à l’écoute de ces nouveaux morceaux. Là encore, on s’inspirera de nos vies, de nos expériences et surtout de nos rencontres.

Les mots d’ordre de ce CD seront humanité et fraternité. Et puis on collera parfois à l’actualité, notamment avec une chanson sur tous ces petits interdits du quotidien imposés par la société dans laquelle on vit…