Liam Neeson : "On m'a vu sous un nouveau jour"

Par Direct Matin, publié le
GooglePlus Facebook Twitter Pinterest Linkedin Commentez cet article Envoyez le par mail Imprimez le
L'acteur Liam Neeson.
L'acteur Liam Neeson.[CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

Sorti en 2008, «Taken» peut s’enorgueillir d’être le film français qui a réalisé les meilleures recettes aux Etats-Unis, avec près de 150 millions de dollars (116 millions d’euros).

Aujourd’hui, l’imposant Liam Neeson retrouve son personnage de Bryan Mills dans une suite tout aussi musclée, réalisée par Olivier Megaton. L’acteur britannique naturalisé américain explique en quoi ce film d’action a su trouver son public, à partir d’un scénario simple et inscrit dans son époque.

 

Taken est le film français le plus vu outre-Atlantique, comment expliquez-vous ce succès ?

C’est sans doute la simplicité de cette histoire qui a attiré le public. Chacun a pu s’identifier aux personnages parce qu’ils étaient authentiques. L’histoire de ce type normal, qui a des capacités de tueur du fait de son passé, a pris le public par surprise.

 

Le film est sorti dans un contexte de crise. Cela a-t-il favorisé l’empathie ?

Tout le monde s’est senti très vulnérable quand la crise a éclaté. Les gens se sont demandés sur qui ils pouvaient encore compter. Les banquiers de Wall Street, les hommes politiques ? Certainement pas. Et quand le public a vu cet homme qui s’en sortait seul, par sa seule volonté, ça leur a donné du courage. Il y avait là quelque chose en quoi croire.

 

Avez-vous hésité avant d’accepter de reprendre ce rôle ?

J’étais content de retrouver ce personnage, mais avant d’accepter, il fallait une bonne histoire. Luc (Besson, ndlr) a proposé plusieurs versions du scénario. Quand il a soumis celui qui se passait à Istanbul, et le personnage de Famke (Janssen, ndlr), qui était vulnérable parce que son mariage battait de l’aile, j’ai senti qu’il y avait quelque chose à creuser. Mais c’est quand Olivier a été appelé pour la réalisation que j’ai été convaincu.

 

Après Taken, vous vous êtes tourné vers des rôles plus musclés…

Avec le succès de Taken, Hollywood m’a vu sous un nouveau jour. Et on m’a proposé davantage de scénarios de films d’action. J’aime jouer ce genre de rôles. Et tant que ces opportunités se présenteront et que je prendrai plaisir à le faire, je pense continuer. Ca me plaît.

 

Taken 2, d’Olivier Megaton, avec Liam Neeson. En salles.

La bande-annonce du film

 

 

Et aussi

L'interview du réaliseur Olivier Megaton